Les airbags défectueux touchent aussi la Suisse

AutomobilePrès de 3,4 millions d'automobiles japonaises (Toyota, Nissan, Honda et Mazda) vont être rappelées dans le monde par leurs constructeurs: les airbags passagers sont potentiellement défectueux. Et en Suisse?

Près de 3,4 millions de voitures produites au Japon entre 2000 et 2004 sont rappelées pour un problème lié à un défaut de l'airbag passager.

Près de 3,4 millions de voitures produites au Japon entre 2000 et 2004 sont rappelées pour un problème lié à un défaut de l'airbag passager. Image: Koji Sasahara/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'incendie en plus de l'accident? C'est ce que risquent potentiellement les détenteurs des 3,39 millions d'automobiles japonaises à travers le monde rappelées aujourd'hui par quatre constructeurs (Toyota, Nissan, Honda et Mazda).

Les quatre marques partagent le même sous-traitant pour les airbags. Or, sur certains des modèles construits entre 2000 et 2004, le coussin de sécurité pourrait présenter un défaut lors de son gonflement et même «brûler une partie de l'habitacle et entraîner un incendie» dans le pire des cas, selon un porte-parole de Toyota à Tokyo. Qui précise qu'aucun accident de cette gravité n'avait été recensé à ce jour.

Courriers pour les propriétaires

Le défaut, situé au niveau du dispositif pyrotechnique de gonflement, nécessite cependant le rappel de millions de véhicules. Le premier constructeur mondial va rappeler à lui seul 1,73 million de véhicules: 320'000 au Japon, 580'000 en Amérique du Nord, 490'000 en Europe, et 340'000 ailleurs dans le monde.

Du côté de Toyota Suisse, un responsable indique que 10'000 véhicules seraient concernés: «Il s'agit de modèles Corolla, Yaris et Avensis construits entre 2000 et 2003», précise Simon Widmer, porte-parole du groupe automobile en Suisse.

Au niveau des garages et concessions automobiles spécialisés dans les marques japonaises, plusieurs responsables contactés jeudi matin indiquaient n'avoir encore eu aucun appel de clients.

«Dès que nous aurons reçu confirmation du siège, nous demanderons les adresses des clients concernés à l'Office fédéral des routes. Ensuite les clients seront invités par écrit à vérifier gratuitement (et si nécessaire remplacer la pièce défectueuse) chez les partenaires Toyota en Suisse», indique Simon Widmer. Une procédure similaire devrait être suivie chez les autres constructeurs concernés.

Créé: 11.04.2013, 11h19

Articles en relation

Airbag défectueux, 3 millions de voitures rappelées

Auto Près de trois millions de voitures japonaises, de marque Toyota, Nissan, Honda et Mazda, vont être rappelées dans le monde à cause d'un airbag potentiellement défectueux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.