Passer au contenu principal

Les airbags défectueux touchent aussi la Suisse

Près de 3,4 millions d'automobiles japonaises (Toyota, Nissan, Honda et Mazda) vont être rappelées dans le monde par leurs constructeurs: les airbags passagers sont potentiellement défectueux. Et en Suisse?

Près de 3,4 millions de voitures produites au Japon entre 2000 et 2004 sont rappelées pour un problème lié à un défaut de l'airbag passager.
Près de 3,4 millions de voitures produites au Japon entre 2000 et 2004 sont rappelées pour un problème lié à un défaut de l'airbag passager.
Koji Sasahara, Keystone

L'incendie en plus de l'accident? C'est ce que risquent potentiellement les détenteurs des 3,39 millions d'automobiles japonaises à travers le monde rappelées aujourd'hui par quatre constructeurs (Toyota, Nissan, Honda et Mazda).

Les quatre marques partagent le même sous-traitant pour les airbags. Or, sur certains des modèles construits entre 2000 et 2004, le coussin de sécurité pourrait présenter un défaut lors de son gonflement et même «brûler une partie de l'habitacle et entraîner un incendie» dans le pire des cas, selon un porte-parole de Toyota à Tokyo. Qui précise qu'aucun accident de cette gravité n'avait été recensé à ce jour.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.