Audi: Très chère mise aux normes des moteurs

AutomobileLa filiale de Volkswagen a annoncé que la mise aux normes de ses modèles aux Etats-Unis lui coûtera 50 millions d'euros.

Usine Audi à Ingolstadt, en Allemagne, le 11 mars 2013.

Usine Audi à Ingolstadt, en Allemagne, le 11 mars 2013. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Audi a annoncé lundi que la mise aux normes américaines de ses modèles équipés de moteurs diesel de trois litres de cylindrée mis en cause dans l'affaire des contrôles de pollution allait lui coûter près de 50 millions d'euros.

Le groupe automobile, une des marques haut de gamme de Volkswagen, indique qu'il va réviser un logiciel de contrôle des émissions de dioxyde de carbone (CO2), installé dans des moteurs V6 diesel de 3 litres épinglés début novembre par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA).

Cette dépense est estimée aux alentours de 50 millions d'euros, écrit le groupe automobile dans un communiqué.

Logiciel non déclaré

Cette annonce intervient moins de quatre jours seulement après qu'Audi a reconnu, lors de négociations avec les autorités américaines, que tous ses modèles diesel de 3 litres depuis 2009 étaient équipés d'un logiciel baptisé AECD (Auxiliary Emission Control device).

Le groupe et les régulateurs divergent sur la fonction de ce logiciel: Pour l'EPA, cet «AECD» a permis à Audi de tricher sur les normes anti-pollution américaines. Audi estime, lui, que le logiciel n'était pas destiné à frauder mais à aider à la mise en température du système de retraitement des gaz d'échappement afin de réduire les émissions de CO2.

Audi admet toutefois n'avoir pas déclaré le logiciel aux régulateurs comme l'exige la législation américaine.

Falsification des émissions

Les modèles affectés sont les A6, A7, A8, Q5 et Q7. Environ 85'000 véhicules (Audi, Volkswagen et Porsche) sont concernés aux Etats-Unis. Le trucage des moteurs diesel de 3 litres est l'un des trois volets du vaste scandale secouant Volkswagen depuis septembre.

Les chapitres les plus graves concernent l'installation de logiciels truqueurs sur les moteurs diesel 1,6 litre et 2 litres et la falsification des émissions de CO2 sur 800'000 autres voitures.

Le groupe aux douze marques (des citadines VW, Seat et Skoda, aux berlines Audi et Bentley en passant par les sportives Porsche et Lamborghini et les camions MAN et Scania) a déjà provisionné 6,7 milliards d'euros et réduit d'un milliard ses investissements prévus en 2016. (afp/nxp)

Créé: 24.11.2015, 01h35

Articles en relation

Rééquiper les véhicules truqués est «gérable»

Scandale Volkswagen Le nouveau patron du géant automobile allemand Volkswagen, Matthias Müller, estime que régler le dossier du scandale des émissions polluantes «prendra encore des mois». Plus...

Le groupe a triché sur les normes depuis six ans

Scandale Volkswagen Les autorités américaines ont déclaré vendredi que le constructeur automobile a truqué ses moteurs dès 2009. Plus...

Galerie photo

En images, le scandale Diesel des tests truqués

En images, le scandale Diesel des tests truqués Volkswagen avait reconnu en 2015 avoir équipé 11 millions de véhicules diesel d'un logiciel truqueur. Les soupçons se sont étendus depuis à l'ensemble de l'industrie.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.