Passer au contenu principal

Le bénéfice de Nissan explose de 25%

Le constructeur d'automobiles japonais a inscrit un bond de 24,9% de son bénéfice net au premier semestre 2014-2015, grâce à de bonnes ventes en Amérique du Nord et à l'affaiblissement du yen face au dollar.

Sur la période passée en revue, Nissan a écoulé 2,58 millions de véhicules dans le monde, soit une hausse de 5,8% par rapport à un an plus tôt.
Sur la période passée en revue, Nissan a écoulé 2,58 millions de véhicules dans le monde, soit une hausse de 5,8% par rapport à un an plus tôt.
Keystone

Entre le 1er avril et le 30 septembre, le groupe, dont le Français Renault est le premier actionnaire, a dégagé un bénéfice net de 237 milliards de yens (2,06 milliards de francs au taux de change retenu).

Nissan a confirmé ses prévisions annuelles de bénéfices, tout en abaissant légèrement son objectif de ventes en volume du fait de difficultés sur les marchés émergents, en particulier en Chine.

Son bénéfice opérationnel a lui aussi grimpé ( 18%), à 261,9 milliards de yens, pour un chiffre d'affaires en hausse de 8,2% à 5140 milliards de yens (44,65 milliards de francs).

Sur la période passée en revue, Nissan a écoulé 2,58 millions de véhicules dans le monde, soit une hausse de 5,8% par rapport à un an plus tôt.

«Des signes de stabilisation»

«Malgré des conditions économiques volatiles sur plusieurs marchés», le constructeur explique dans un communiqué «avoir bénéficié de la forte demande pour ses nouveaux produits, de ventes en augmentation sur le marché clé nord-américain ( 13,7%) et de l'impact favorable» de l'évolution des monnaies.

L'Europe de l'Ouest a de son côté montré «des signes de stabilisation».

Ces deux régions ont permis de «compenser le ralentissement de la demande au Japon», à la suite d'une hausse de la taxe sur la consommation passée de 5% à 8% début avril, et une situation instable en Russie et en Chine notamment.

De ce fait, le constructeur vise désormais pour l'ensemble de l'exercice (clos fin mars 2015) des ventes en volume de 5,45 millions d'unités (contre 5,65 millions escomptés auparavant).

Réduction des coûts

En revanche, il maintient ses prévisions grâce à des efforts de réduction de coûts et des gains de change. Son chiffre d'affaires devrait même être un tout petit peu meilleur que prévu, à 10'800 milliards de yens.

Nissan table toujours sur un bénéfice net de 405 milliards de yens, en progrès de 4,1%. Il prévoit par ailleurs d'augmenter son bénéfice d'exploitation de 7,4%, à 535 milliards de yens.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.