Le bolide de luxe fourmillerait davantage que l’auto populaire

Fact checking«À Genève, il y a plus de Porsche que de Fiat 500», croit savoir le député Éric Stauffer. Vraiment?

Le président de Genève en marche, Éric Stauffer.

Le président de Genève en marche, Éric Stauffer. Image: LUCIEN FORTUNATI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un défi que le bouillant député Éric Stauffer a lancé simultanément à un récent projet de loi relatif à la taxation des automobiles à Genève. Dans notre édition du 21 février, l’ancien président du MCG devenu président de Genève en marche se dit persuadé que Genève abrite davantage de Porsche que de Fiat 500. Et il met au défi de lui prouver le contraire.

Dans un monde de rêve, la réponse découlerait d’un simple coup de fil à la Direction générale des véhicules. Mais, en dépit de sa pléthore de bolides de luxe, Genève n’est pas un univers idéal. Affirmant ne pas détenir de statistiques par marques de voitures, mais seulement par cylindrée, l’instance cantonale renvoie à l’échelon national. Or l’Office fédéral de la statistique jure ne pas en avoir davantage et renvoie à Auto-Suisse, l’organisation des importateurs.

On y apprend que tous les cantons ont de quoi tenir des statistiques par marque ou modèle, que seuls certains tels Zurich s’y astreignent, alors que d’autres y rechignent. Pour sa part, Auto-Suisse n’a pas de boulier régional mais fourmille de tabelles nationales. En quelques clics, on apprend qu’il s’est vendu en Suisse, l’an dernier, 5749 Fiat 500 (en incluant les sous-types Fiat 500L et Fiat 500X), soit bien plus que les 3965 Porsche recensées (tous modèles confondus).

Mais on a là un chiffre national, et non genevois, portant sur les ventes d’une seule année et ne disant rien des véhicules en circulation. Il faut donc chercher encore. Au TCS? Le club favori de l’Helvète motorisé compte tout de même près de 140'000 membres à Genève, ce qui peut être jugé représentatif. Mais ces adhérents étant des gens, et non pas des véhicules, aucune donnée de ce type ne peut être fournie. Pas même une estimation, au pif? «Genève doit sans doute être le canton suisse qui compte le plus de Porsche, mais la Cinquecento est une voiture très populaire», jauge le directeur de la section genevoise, Henri-Pierre Galetti, refusant ainsi d’arbitrer la course.

L’expert renvoie au président de la branche genevoise de l’Union des professionnels suisses de l’automobile (UPSA). Dirigeant local pour le groupe PSA, Denis Picard ne livrera pas la clé de l’énigme, mais il permet d’affiner l’estimation. Car il détient des chiffres locaux par marques, issus, dit-il, de l’Administration cantonale. Oui, vous savez, celle qui disait en début d’article ne pas en avoir.

On apprend ainsi que, l’an dernier, il y a eu des nouvelles immatriculations à Genève pour 306 Porsche et 485 Fiat, tous modèles confondus. Combien de Fiat 500? On l’ignore. Mais ce modèle phare du constructeur italien a représenté, selon les statistiques nationales d’Auto Suisse, 57,6% des véhicules que Fiat a écoulés dans le pays en 2017. Si on applique cette proportion aux immatriculations genevoises de l’an dernier, on aurait alors 280 Fiat 500. Et c’est moins que les 306 Porsche susmentionnées.

Cela ne dit pas combien de ces voitures roulent effectivement à Genève. Mais cela tendrait à montrer qu’Éric Stauffer n’avait peut-être pas tort. (24 heures)

Créé: 28.02.2018, 21h46

Articles en relation

Une enquête réexhume les relations de Porsche avec les nazis

Histoire des entreprises Aides, contrats militaires, entrée de Ferdinand Porsche dans la SS: le groupe de Stuttgart ne serait pas là sans l’appui d’Hitler. Plus...

Fiat rappelle plus d'un million de voitures

Automobile En cause, un problème de déploiement inattendu des airbags et un autre touchant les alternateurs. Plus...

Plus de 630'000 voitures allemandes rappelées

Pollution Les marques Audi, Porsche, Opel, Mercedes, Volkswagen sont concernées par cette mesure qui touche toute l'Europe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.