Les conducteurs pourront acheter au volant

General MotorsGeneral Motors va équiper près de 2 millions de véhicules des millésimes 2017 et suivants d'une technologie embarquée.

Capture d'écran.

Capture d'écran. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

General Motors va équiper ses voitures d'une technologie embarquée de commerce électronique. Elle permettra de commander des repas, de trouver du carburant ou de réserver une chambre d'hôtel via des icônes installées sur le tableau de bord, tout en conduisant.

Le logiciel, baptisé Marketplace et développé en collaboration avec International Business Machines (IBM), sera intégré immédiatement, via une mise à jour automatique, sur environ 1,9 million de véhicules des millésimes 2017 et suivants. Environ quatre millions de véhicules de marques Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac, vendus aux Etats-Unis, devraient être équipés d'ici la fin de 2018, a ajouté GM.

Le constructeur percevra une commission, dont le montant n'a pas été divulgué, sur les transactions effectuées sur Marketplace, a déclaré à la presse Santiago Chamorro, vice-président de GM chargé des services connectés. Les clients ne seront pas facturés pour l'utilisation du service ou les données transmises pendant l'opération, a-t-il ajouté. «Cette plate-forme est financée par les commerçants», a-t-il souligné, ajoutant qu'«il y aura un certain niveau de partage des revenus» en fonction de chaque transaction.

Concurrence avec les smartphones

Dans la course au clic et aux revenus associés, le Marketplace de GM sera en concurrence avec les smartphones qui proposent une gamme plus étoffée de services. Le géant du commerce en ligne Amazon s'est associé à des constructeurs automobiles comme Ford Motor pour proposer des services de e-commerce à bord via son assistant personnel Alexa.

Pour son Marketplace, GM a noué pour le moment des partenariats avec Shell et Exxon Mobil pour les stations-service. Le seul restaurant disponible au lancement du service sera la chaîne TGI Fridays. Starbucks, Dunkin' Donuts et Applebee rejoindront la plate-forme par la suite.

«Nous allons ajouter plus de fournisseurs», dont certains au premier trimestre 2018, a promis Santiago Chamorro. Le groupe compte également intégrer dans ses véhicules des services de musique, d'actualité et de renseignements.

(ats/nxp)

Créé: 05.12.2017, 12h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...