Passer au contenu principal

Le diesel accélère sa chute dans l'automobile

Les ventes des voitures diesel ont chuté de plus de 27% par rapport à mai 2017. Le diesel ne représente plus qu'un tiers des ventes.

Les résultats 2019 du groupe Daimler ont été plombés par le scandale du Dieselgate. (Mardi 11 février 2020)
Les résultats 2019 du groupe Daimler ont été plombés par le scandale du Dieselgate. (Mardi 11 février 2020)
Keystone
Le gouvernement canadien a accusé lundi Volkswagen d'avoir sciemment importé au Canada des voitures qui ne respectaient pas les normes sur les émissions polluantes. (9 décembre 2019)
Le gouvernement canadien a accusé lundi Volkswagen d'avoir sciemment importé au Canada des voitures qui ne respectaient pas les normes sur les émissions polluantes. (9 décembre 2019)
AFP
Une plainte collective a été déposée jeudi pour les clients suisses lésés par la tromperie des moteurs truqués de Volkswagen. La Fondation alémanique des consommateurs (SKS) intente cette action inédite contre le groupe allemand et Amag, l'importateur de VW en Suisse. (Jeudi 7 septembre)
Une plainte collective a été déposée jeudi pour les clients suisses lésés par la tromperie des moteurs truqués de Volkswagen. La Fondation alémanique des consommateurs (SKS) intente cette action inédite contre le groupe allemand et Amag, l'importateur de VW en Suisse. (Jeudi 7 septembre)
Keystone
1 / 39

Le marché automobile allemand a enregistré une baisse de 5,8% en mai sur un an, après un rebond de 8,0% en avril, et a vu la part du diesel s'effondrer, selon des chiffres publiés lundi par l'agence fédérale de l'automobile KBA.

Les immatriculations de voitures neuves en Allemagne, plus grand marché de l'Union européenne, se sont élevées à 305'057 unités en mai et représentent 1,5 million de véhicules sur les cinq premiers mois de l'année, une hausse de 2,6% par rapport à cette même période en 2017, a précisé la KBA.

L'Organisation des constructeurs internationaux, VDIK, attribue la baisse à un recul du nombre de jours ouvrés en mai par rapport à l'année précédente. «Ajusté du facteur des jours ouvrés, le marché affiche une hausse de plus de 2% sur un an», affirme la VDIK.

Les ventes des voitures diesel, qui avaient vu leur déclin ralentir en avril (-12,5%), ont chuté de 27,2% par rapport à mai 2017.

Les scandales plombent le diesel

L'image du diesel souffre depuis 2015 du scandale des moteurs truqués, et Hambourg a mis en place la semaine dernière les premières interdictions de circulation des vieux diesel sur deux tronçons de la ville.

Le diesel ne représentait en mai que 31,3% des ventes, contre encore 38,7% sur l'ensemble de l'année 2017 et 47,7% en 2015.

Les voitures à essence ont en revanche progressé de 6,0% pour représenter 64,0% des ventes, quand les modes de propulsion alternatifs ont bondi, mais pour des volumes encore limités.

Ainsi, les ventes de véhicules au gaz naturel ont grimpé de 241,7%, à 1.958 unités, tandis que ceux de modèles purement électriques ont augmenté de 52,0% à 2.310, sur un an. Les hybrides ont, eux, progressé de 50,5%.

Les ventes de voitures aux moteurs alternatifs ont cependant ralenti par rapport au mois précédent, où les électriques représentaient encore 3.171 unités, en progression de 124,4% par rapport à avril 2017.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.