Exit la Suzuki Gladius aux formes molles, revoici la SV 650!

Notre test motoLa marque japonaise redonne des arguments à son roadster fétiche de moyenne cylindrée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suzuki SV 650? C’est un modèle dont on parlait beaucoup autrefois. De 1999 à 2009, jusqu’au moment où Suzuki en a fait la Gladius, une moto avec des formes et des lignes douces, soi-disant une machine «pour les femmes».

A l’occasion de l’évolution subie par ce modèle pour 2016, Suzuki a donc pris congé de ce nom bizarre et des formes «douces», et voici qu’émerge, à nouveau, la SV 650. C’est une moto qui correspond parfaitement à l’esprit du temps. Esthétiquement, l’objectif était de trouver une certaine clarté et un caractère intemporel. Un choix plutôt conservateur, mais on peut comprendre que la marque japonaise, qui tourne au ralenti depuis la crise économique de 2009, ne recherche logiquement pas l’expérimentation et l’extravagance.

Et la SV 650 est plutôt jolie. Le – ou la – pilote décèlera même une bouffée de dynamisme esthétique lorsqu’il – ou elle – considérera les lignes colorées sur le réservoir. Par contre, certaines pièces techniques, comme le radiateur ou les tuyaux du refroidissement liquide, ne font aucun effort particulier pour s’intégrer ou se cacher.

Des personnes d’une taille de 1,60 m arrivent à poser les deux pieds au sol, même si ce n’est «que» de la pointe: la conséquence d’une selle étroite à l’avant, qui n’écarte que peu les jambes. Plus généralement, la position de conduite est détendue. Le tableau de bord, tout neuf, renonce à tout effet de manches, tout en étant placé au bon endroit et en étant suffisamment lisible.

Les commandes sont intuitives, ce qui est normal pour une moto basique, sans coûteuses assistances au pilotage. Mais la SV n’est pas non plus une attardée. Suzuki a mis au point un astucieux système qui gère les démarrages à froid sans hausse du ralenti, et qui assiste le pilote lorsqu’il relâche l’embrayage pour éviter le calage involontaire lors du départ.

Le V2 a un son sympathique, il gronde de manière décente. Fort de ses 76 ch, il est aujourd’hui comme avant un chouette partenaire. Il a de bonnes manières et régale une telle poussée à la roue arrière, entre 4000 et 7000 tours, qu’il ne faut pas trop forcer pour se mettre à la poursuite des supersportives.

Les vibrations, modérées, sont offertes sous une forme agréable. La boîte de vitesses est particulièrement efficace et l’anti-dribble empêche les ruades du train arrière en rétrogradant.

Durant le test dans l’arrière-pays de la Costa Brava, on se rend mieux compte de quoi est faite la SV 650. Ce n’est pas un avion de chasse dévoreur de virages trop pressé, mais une moto qui réagit de manière réfléchie. Elle ne se précipite pas vers le bas à la moindre impulsion du guidon, mais se laisse incliner de manière neutre et assurée. Cela génère un sentiment de confiance.

Les éléments de suspensions procurent du confort, mais n’atteignent pas la précision et la transparence d’une vraie sportive. La douceur est aussi de mise pour les freins. Les étriers avant à deux pistons fournissent un mordant moyen, ce qui fait que la fourche souple plonge assez bas, mais pas au point d’arriver en butée. L’ABS, lui, est réglé de manière défensive. (24 heures)

Créé: 25.04.2016, 13h58

Fiche technique

Caractéristiques Moteur bicylindre en V à 90 degrés, 645 cm3, refroidi par liquide. Freins à disques (3), avec ABS. Puissance max.: 76 CV à 8500 tr/min Couple max.: 64 Nm à 8100 tr/min. Hauteur de selle: 785 mm. Poids: 197 kg (à plein).

Prix, coloris 6995 francs (7295 francs dès fin avril), en blanc, bleu, noir ou rouge.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.