Joyeux 30e anniversaire pour la Mazda MX-5

HistoireCe roadster désormais mythique s’offre une robe orange rutilante pour fêter son trentenaire.

Le roadster Mazda MX-5 dans sa robe orange célébrant son trentième anniversaire.

Le roadster Mazda MX-5 dans sa robe orange célébrant son trentième anniversaire. Image: MAZDA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il brille de mille feux dans sa rutilante robe orange, le roadster Mazda MX-5. Il fête dignement son trentième anniversaire, une date mémorable pour un modèle qui avait créé la sensation en février 1989 au Salon de Chicago. Mazda avait pris le risque de faire renaître un type de véhicule qui avait quasi disparu des gammes des constructeurs mondiaux: les cabriolets ludiques. Seul Alfa Romeo, avec son Spider vieillissant, proposait encore une décapotable aux amateurs de cheveux au vent.

Mais dans la tête du président de Mazda subsistait le souvenir de la Triumph Spitfire. Il a alors demandé à son centre de développement en Californie de créer un roadster. Aussitôt celui-ci dessiné, sa production fut lancée dans l’usine d’Hiroshima. Commercialisé sous le nom de Miata aux États-Unis, il fera son apparition en Europe, au Salon de Genève, en 1989, sous le patronyme MX-5.

Un modèle mythique

En trente ans, ce modèle désormais mythique n’a subi que des transformations minimalistes. La forme de ses phares, par exemple, qui étaient rétractables à l’origine. Sans oublier, bien entendu, le toit en dur qui s’efface électriquement, apparu en 2006. Mais les puristes restent fidèles à la capote en toile qui se déplie (et se replie) manuellement. Alors montons à bord de cette version pour retrouver un plaisir de conduite incomparable.

Car la gamine (pardon, la jeune femme) se laisse guider avec vivacité et agilité. Elle se comporte comme un kart sur les parcours très sinueux, offrant des relances toniques grâce à son groupe de 184 ch géré par une boîte manuelle à six rapports d’une précision exemplaire. Si le confort d’un roadster n’est sans doute pas sa première qualité, l’actuel MX-5 propose un compromis plus que raisonnable. À condition bien entendu de ne pas s’égarer à vitesse soutenue sur des bitumes vraiment dégradés…

Créé: 21.11.2019, 15h12

Articles en relation

Les indéniables atouts du SUV Mazda CX-5

Essai Parcours convaincants à bord d’un modèle nanti d’un diesel 2,2 l de 184 ch. Plus...

La nouvelle Mazda 3 fait la révolution

Première européenne La ligne de la 4e génération bouscule l’image de cette berline cinq portes qui sera aussi distribuée en Suisse en version tricorps. Plus...

Le Mazda CX-5 se révèle digne d’une grande routière

Nouveauté Un essai «longue distance» confirme les améliorations du train roulant, du confort et du niveau sonore de ce SUV élégant. Plus...

Il est mignon et sympa, le petit SUV Mazda CX-3

Essai Essai de la version Revolution hyperéquipée du modèle 2.0 essence de 120 ch à traction avant. Plus...

Mazda CX-5, petit frère du CX-7

Test Ce SUV compact complète la gamme du constructeur japonais, qui amorce une mue importante Plus...

Fiche technique

Mazda MX-5 30e anniv.


Moteur
Essence, 4 cyl., 16V, 1998 cm3, 184 ch (135 kW) à 7000 tr/min, couple maxi 205 Nm à 4000 tr/min; boîte manuelle à six rapports. Propulsion.

Consommation
Moyenne de notre essai 7,8 l. Consommation mixte selon le constructeur 6,9 l. Émissions mixtes de CO2 156 g/km (donnée d’usine). Catégorie énergétique G.

Performances
Vitesse maximum 219 km/h; 0-100 km/h en 6,5 secs.

Dimensions et poids
Longueur/largeur/hauteur 3915/1735/1235 mm; poids à vide 1168 kg; coffre 127 l.

Prix
40'990 fr. Options: navigateur 3700 fr.

On peut aimer
Le moteur, l’agilité du châssis, le charme de la ligne, l’esprit ludique.

On peut ne pas aimer
Le toit en toile non électrifié.


Le sigle «30e anniversaire».

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...