Marché mondial en baisse de 4% en 2019

AutomobileSelon l'agence de notation Fitch, il y a eu moins d'acquisitions de voiture cette année. La faute à la Chine, où les ventes ont baissé de 11%.

La chute serait plus forte «en valeur absolue» qu'en 2008, année de la crise financière.

La chute serait plus forte «en valeur absolue» qu'en 2008, année de la crise financière. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les ventes mondiales de voitures particulières devraient baisser d'environ 4% sur l'ensemble de l'année 2019, à 77,5 millions d'unités, selon l'agence de notation Fitch qui ne prévoit pas de rebond pour 2020.

«Il semble qu'il y ait peu de raison d'anticiper un rebond des ventes mondiales d'automobiles en 2020, même si les ventes en Chine pourraient se redresser marginalement d'environ 1%», a estimé l'économiste en chef de Fitch, Brian Coulton, dans un communiqué publié lundi. «Le marché automobile va probablement continuer à peser lourdement sur l'industrie mondiale et sur les économies très exposées à ce secteur, comme l'Allemagne», a-t-il ajouté.

Pour 2019, Fitch prévoit un marché en baisse de plus de 3 millions de voitures. La chute serait ainsi plus forte «en valeur absolue» qu'en 2008, année de la crise financière, même si en pourcentage le recul s'élevait alors à -5%. La baisse est aussi «bien pire» que ce qui était attendu au printemps dernier, estime M. Coulton.

«Faiblesse générale»

«La principale cause des ventes plus faibles que prévu est la Chine. Sur dix mois, les ventes ont baissé de 11% par rapport à l'an dernier (...) et il n'y a pas de signe de reprise notable», constate Fitch. Sur ce seul marché, cette agence prévoit 2,1 millions de ventes en moins, à 21,6 millions de véhicules particuliers.

«Mais la faiblesse est générale», souligne encore Fitch. «Les Etats-Unis et l'Europe de l'Ouest devraient baisser de près de 2% chacun cette année, à respectivement 16,9 millions et 14 millions d'unités. Par ailleurs, les ventes cumulées du Brésil, de la Russie et de l'Inde sont en baisse de 5,5% depuis le début d'année, conséquence d'une forte chute en Inde».

L'an passé, le marché automobile mondial avait déjà reculé de 1,5%, à 80,6 millions d'unités, contre 81,8 millions en 2017. Il s'agissait de la première baisse, après huit années de hausse ininterrompue, depuis la grande crise financière de 2008-2009. (ats/nxp)

Créé: 25.11.2019, 16h29

Articles en relation

150'000 précommandes pour le Cybertruck de Tesla

Automobile Le patron de Tesla, Elon Musk, a annoncé que les précommandes de son pick-up futuriste marchaient fort. Plus...

Baisse du chiffre d'affaires pour Adecco

Emploi Le géant international du placement de personnel a été pénalisé par l'industrie automobile. Plus...

Perspectives obstruées sur le marché suisse

Automobile En 2019, la barre des 300'000 nouvelles immatriculations devrait encore être atteinte, mais les années à venir risquent d'être beaucoup plus difficiles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.