Passer au contenu principal

AutomobileNissan revient avec un Qashqai amélioré

Le crossover de Nissan, leader du segment depuis sa sortie en 2007, se renouvelle en profondeur. Il vient d'être dévoilé par la marque japonaise dans un show à Londres.

Le nouveau Nissan Qashqai a eu droit à un lancement digne d'une star jeudi 7 novembre à Londres. En effet, le CEO du constructeur japonais Carlos Ghosn est venu en personne dévoiler le crossover relifté, pionnier de son segment en 2007.

A l'époque, Nissan avait vendu plus de deux millions d'unités dans le monde de ce mélange de berline, de break et de SUV. Le Qashqai est donc devenu leader dans son secteur et un fleuron du constructeur. Celui-ci espère donc bien faire exploser tous les compteurs avec la version 2013, qui sera commercialisé en février prochain en Suisse.

Ses concepteurs n'ont pas révolutionné le crossover mais l'ont toiletté et mis au goût du jour. Il gagne ainsi 49mm en longueur et s'élargit de 20mm, pour un habitacle plus grand. Le Qashqai a également été abaissé pour un meilleur dynamisme et il pèse 40 kilos de moins dans la balance.

Concentré de technologie

Le véhicule, conçu au Centre de design européen de Nissan à Londres et fabriqué en Angleterre, intègre en outre un bouquet de technologies actuelles baptisé «Nissan Safety Shield». Il comporte la prévention des collisions frontales couplées au freinage d'urgence autonome, d'un détecteur de perte de vigilance et de franchissement de ligne, de la lecture des panneaux de signalisation, de la surveillance des angles morts, de la vision 360° ou encore des feux de route adaptatifs.

L'intérieur gagne aussi en technologie, avec un tableau de bord moderne et un écran tactile 7 pouces sur la console centrale. Les sièges ont aussi été revisités tandis que le volume de coffre a gagné 20 litres (430 l).

Turbocompresseur efficace

L'innovation se cache enfin sous le capot. L'efficacité du moteur et du nouveau turbocompresseur permettent de réduire les émissions de CO2 à 99 g/km pour la version la moins gourmande, soit le modèle diesel 1,5 DCi de 110 ch, qui ne consomme en outre que 3,8 l/100 km. Les modèles à traction avant sont appelés à représenter les plus grosses ventes. Mais des versions à transmission intégrale ALL-MODE 4x4-i sont aussi prévues.

Enfin, terminons avec le prix. Pour s'offrir ce crossover, comptez un minimum de 24'500 fr. (prix catalogue) pour le modèle le moins cher, soit un moteur essence 1,5 L de 177 chevaux (6,2l/100 km, 144 g/km de CO2). La version diesel 1,5 DCi vous fera débourser elle 28'800 francs.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.