Opel dope les ventes du groupe PSA

AutomobileLe constructeur automobile français PSA a publié un chiffre d'affaires en hausse de 42,1% à 18,2 milliards d'euros (21,7 milliards de francs) au premier trimestre.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

PSA profite pleinement de l'intégration d'Opel Vauxhall dans ses comptes.

Hors prise en compte de ce rachat effectué l'été dernier, le chiffre d'affaires de la division automobile, avec les trois marques Peugeot, Citroën et DS, a tout de même progressé de 13,3%, à 10,2 milliards d'euros, a précisé mardi PSA.

Le groupe s'est félicité d'une hausse de ses volumes de ventes dans toutes les régions du monde, y compris en Chine, avec un «record de 1,05 million de véhicules vendus». Il est en bonne voie pour dépasser les quatre millions d'unités sur l'année 2018, comme l'avait annoncé le président du directoire Carlos Tavares lors de la présentation des résultats annuels début mars.

Carlos Tavares avait également promis du mieux sur le marché chinois, le point faible de PSA, où les ventes se sont écroulées de 37% l'an dernier.

PSA a en effet renoué avec une légère progression des ventes ( 1,8%) dans l'Empire du Milieu de janvier à mars. Par marque, les volumes écoulés par Citroën en Chine ont bondi de 40,6%. Cependant, ceux de Peugeot ont encore baissé de 13,6%, alors que la marque aux aspirations haut de gamme DS a continué de s'effondrer, avec 57,7% d'unités vendues en moins par rapport à la même période de l'an dernier.

Progression en Europe

En Europe, le succès de nouveaux produits, notamment le 4x4 urbain Peugeot 3008, a permis d'augmenter de 0,7 point la part de marché de Peugeot Citroën DS, avec des ventes en hausse de 8,7%, grâce en particulier à la marque au lion ( 11,9%).

En ajoutant les volumes d'Opel et Vauxhall, les ventes ont bondi de 65,7%, à 770'958 unités, en Europe, de très loin le plus gros marché du groupe.

Le deuxième constructeur automobile européen après Volkswagen avait annoncé pour l'année 2017 un bénéfice net record de 1,9 milliard d'euros, malgré le rachat d'Opel Vauxhall, filiale européenne en difficulté de l'américain General Motors. Cette division, qui fait l'objet d'un plan de redressement, continue de peser sur la rentabilité de PSA. (ats/nxp)

Créé: 24.04.2018, 08h59

Articles en relation

Opel renonce au Salon de l'auto de Genève

Automobile Le constructeur allemand renonce à être présent au prochain Salon international de l'automobile de Genève, qui se tiendra du 8 au 18 mars, pour des raisons financières. Plus...

Opel s'impose une cure de minceur

Automobile Arrivé récemment dans le giron de PSA, le constructeur allemand va réduire ses coûts pour redevenir une entreprise conquérante. Plus...

Opel dope les ventes de PSA

Automobile Le chiffre d'affaires du groupe automobile français grimpe de 31,4%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Affaire Girardin: Vevey en crise, paru le 19 mai
(Image: Valott) Plus...