Passer au contenu principal

Un pneu Pirelli au poignet

Le pneu est transformé en bracelet par l'horloger genevois Roger Dubuis, partenaire du fournisseur exclusif de la Formule 1

La guerre du pneu aura-t-elle lieu en Formule 1?

En 2011, Pirelli succédait à Bridgestone et devenait, à son tour, le fournisseur exclusif de pneus pour les dix écuries engagées dans le championnat du monde. Cette décision avait été imposée en 2007 par la FIA afin de réduire les coûts chez les manufacturiers, de garantir l’équité sportive et d’assurer un peu plus de spectacle sur les circuits. Or, le contrat avec Pirelli arrivera à échéance après la saison 2019. Si les Italiens ont déjà fait part de leur volonté de rester en F1, personne ne sait dans quelle direction la reine des catégories, avec ses nouveaux patrons américains, Liberty Media, se dirigera. Statu quo? Ou ouverture des hostilités? L’année risque d’être mouvementée en coulisses…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.