Passer au contenu principal

La Rolls-Royce des motos renaît du côté de Toulouse

La marque Brough superior livre les premiers modèles de sa seconde vie, entièrement montés à la main. Visite de l’usine.

Le plus célèbre ambassadeur de la marque Brough Superior: Thomas Edward Lawrence (1888-1935), plus connu sous le nom de Lawrence d'Arabie, ici en 1930 au cotés du fondateur George Brough (1890-1970).Sa légende est aussi liée à celle de .
Le plus célèbre ambassadeur de la marque Brough Superior: Thomas Edward Lawrence (1888-1935), plus connu sous le nom de Lawrence d'Arabie, ici en 1930 au cotés du fondateur George Brough (1890-1970).Sa légende est aussi liée à celle de .
Brough superior
Installée aux portes de Toulouse, l'entreprise Boxer design a dessiné et construit le nouvel écrin où naissent les nouvelles Brough superior
Installée aux portes de Toulouse, l'entreprise Boxer design a dessiné et construit le nouvel écrin où naissent les nouvelles Brough superior
Chantal Dervey
Moto d'exception vendue dès 69'900 fr., la Brough superior nouvelle mouture se révèle très agréable à la conduite et parfaitement adaptée à la circulation courante sur routes.
Moto d'exception vendue dès 69'900 fr., la Brough superior nouvelle mouture se révèle très agréable à la conduite et parfaitement adaptée à la circulation courante sur routes.
Chantal Dervey
1 / 11

Seule une passion totale pouvait permettre de relever un défi aussi démesuré: celui de faire renaître Brough Superior, la Rolls-Royce des motos. Une marque mythique, légendaire, qui a produit près de deux mille machines entre 1919 et 1940 (voir encadré) et dont les quelques exemplaires encore existants s’échangent contre des centaines de milliers de francs dans les ventes aux enchères.

Lorsqu’il a racheté la marque en 2008, Mark Upham avait déjà l’envie de lui redonner vie. Encore fallait-il trouver la structure capable d’y parvenir. Mais grâce à l’entremise d’un journaliste spécialisé anglais, il rencontre Thierry Henriette, fondateur de Boxer Design à Saint-Jean, dans la banlieue de Toulouse. Avec sa petite équipe d’une quinzaine de personnes, Thierry Henriette possédait la structure et les compétences idéales: tant en matière de design que d’expérience de montage. La passion commune permettant de passer au-dessus des clivages franco-britanniques, une première maquette fut présentée au Salon de Milan en 2013.

«Le challenge était compliqué, se souvient Laurent, ingénieur ayant participé à la conception. Il fallait concevoir une moto moderne, tout en gardant un maximum de références historiques. Et surtout plaire à tous ceux qui ont continué de faire vivre la marque pendant son interruption.» Mais l’équipe tape dans le mille: les retours sont unanimes, des gens s’annoncent spontanément comme acheteur potentiel ou distributeur.

Cinq ans plus tard, la première série de trois cents SS100 (pour Super Sports et 100 mph) est en cours de construction dans la banlieue toulousaine. Dans l’usine dessinée et construite par l’équipe de Boxer Design, tout respire la passion. Designers, ingénieurs, soudeurs, ponceurs, monteurs ou selliers, tous font partie de la même équipe, chacun apportant sa pierre à l’édifice. Avec un rythme de cent motos par année, le montage des Brough confine à l’artisanat. Chacune des 2600 pièces composant une SS100 est montée manuellement, puis vérifiée. La marque soigne ainsi son image de très haute qualité, mais s’offre aussi la possibilité de s’adapter à toutes les demandes. Comme celle du futur propriétaire de cette machine prête à être livrée, qui a souhaité que le logo sur le réservoir soit réalisé en feuilles d’or plutôt qu’en peinture.

Dans les bureaux au premier étage, les concepteurs travaillent encore sur la Pendine, un «sand racer» qui sera prochainement mis en production, ainsi que sur un modèle marquant le 100e anniversaire de la marque l’an prochain. Brough Superior sera alors une centenaire pleine d’avenir

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.