Passer au contenu principal

Les salaires sont plutôt bien répartis en Suisse

L'écart salarial a légèrement augmenté en Suisse ces dernières années mais les rémunérations restent dans l'ensemble plutôt équilibrées et la Suisse fait bonne figure au niveau international.

Le coefficient de Gini, très utilisé pour mesurer l'inégalité des revenus dans un pays, permet de se faire une idée de l'écart salarial en Suisse à l'approche de la votation populaire du 24 novembre sur l'initiative populaire des Jeunes socialistes «1:12 - Pour des salaires équitables». Plus ce coefficient est élevé, plus il indique une répartition inégale. Une valeur de zéro marque une égalité parfaite alors que la valeur un indique son contraire.

Les statistiques des revenus par ménage compilées par l'Organisation de coopération et de développements économiques (OCDE) donnent une image d'ensemble: la Suisse, avec une valeur de 0,30, fait mieux que la moyenne des pays de l'OCDE (0,32). En Europe, la palme revient aux pays scandinaves, comme le Danemark (0,25) alors que le Portugal est un des plus inégalitaires (0,35). Ce dernier fait toutefois mieux que les Etats-Unis (0,38).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.