Passer au contenu principal

VoituresLe salon de l’auto de Pékin fait le plein de nouveautés

Berlines haut de gamme, petits 4x4 et concept cars sont à l’honneur au salon automobile de Pékin où les constructeurs chinois présentent leurs nouveautés.

Des top models chinoises pour accueillir les visiteurs du salon de l'auto de Pékin. Le ralentissement de la croissance du marché automobile chinois ne refroidit pas les ardeurs des constructeurs chinois et étrangers.
Des top models chinoises pour accueillir les visiteurs du salon de l'auto de Pékin. Le ralentissement de la croissance du marché automobile chinois ne refroidit pas les ardeurs des constructeurs chinois et étrangers.
AFP
La Mini Cooper S
La Mini Cooper S
Keystone
La 'Haval E' du constructeur chinois Great Wall Motors
La 'Haval E' du constructeur chinois Great Wall Motors
AFP
1 / 28

Tous les grands constructeurs automobiles de la planète étaient présents lundi à l’ouverture du Salon de l’automobile de Pékin, pour séduire le public du premier marché mondial, dont la croissance a fortement ralenti.

L’édition 2012 du plus grand salon automobile de Chine, qui se tient une année sur deux à Shanghai et l’autre dans la capitale, verra, jusqu’au 2 mai, "120 lancements mondiaux de véhicules, dont 36 réalisés par des multinationales", selon son site internet officiel.

Sont présentés 74 concept-cars ainsi que 88 véhicules à énergies nouvelles. Au total, 990 véhicules sont exposés.

Fin d’aides gouvernementales

L’évènement est aussi médiatique, tant est grand l’engouement des Chinois pour l’automobile. Quelque 12’500 journalistes représentant 1’564 médias chinois et étrangers sont attendus sur une surface d’exposition record de 220’000 mètres carrés.

Lors de sa dernière édition en 2010, le Salon de Pékin avait attiré 785’000 visiteurs.

Après une croissance explosive en 2009 et 2010, le marché de l’automobile en Chine a toutefois brutalement ralenti l’an dernier après la fin d’aides gouvernementales à l’achat de véhicules de petite cylindrée, avec seulement 2,5% de hausse du nombre de véhicules vendus, à 18,51 millions de véhicules.

Deux prototypes de Cadillac

Le chinois Geely dévoile un 4x4, le SX7, qui sera vendu sous sa marque Englon. Son compatriote Chery vient avec deux prototypes, dont l’un, TX, préfigure un crossover.

Great Wall, qui vient de se doter d’une usine en Bulgarie, présente un concept car de SUV, le Haval E. BAIC présente une future berline, la C80K, pour faire concurrence aux marques haut de gamme allemandes.

Le premier constructeur étranger dans le pays, l’américain General Motors, sera présent avec deux prototypes de sa marque Cadillac, dont l’un, le coupé hybride ELR 2+2, en première mondiale, et trois pour Chevrolet.

Trois petits 4x4

Son compatriote Ford vient avec trois petits 4x4. Le constructeur compte lancer 15 nouveaux modèles d’ici 2015 en Chine.

Chrysler expose deux concept cars, un sous son propre nom et l’autre sous sa marque Jeep.

Son allié italien Fiat dévoile une berline compacte, Viaggio, qui sera le premier véhicule produit dans le cadre de sa coentreprise avec Guanzhou. Fiat n’assemble pas pour l’instant d’automobiles en Chine et sa présence y est anecdotique, avec 1.500 unités importées en 2011.

Véhicules hybrides

Côté allemand, Volkswagen dévoile un prototype de sa future Volkswagen coccinelle Cabriolet.

Le bavarois BMW expose une version longue de sa nouvelle berline BMW 3 Series, ainsi qu’une étude d’un cabriolet électrique, le i8 Spyder.

Le géant japonais Toyota met en avant ses véhicules hybrides, dont un concept développé par ses équipes chinoises. Honda expose également deux modèles hybrides destinés à la Chine et deux prototypes. Quand à Nissan, il lève le voile sur le premier né de la marque Venucia, coproduite avec son partenaire chinois Dongfeng.

La berline haut de gamme

La marque française Citroën présente le concept car "numéro 9", dont la silhouette préfigure celle des trois futurs modèles de sa ligne haut de gamme DS, qui fait ses débuts en Chine.

L’autre constructeur français, Renault, lance la berline haut de gamme Talisman, reprenant le nom d’un concept car présenté il y a quelques années. Il s’agit en fait d’une voiture fabriquée chez son partenaire sud-coréen Samsung mais vendue sous la marque Renault.

Le groupe, qui ne produit pas pour l’instant en Chine, veut en faire son "fer de lance" dans le pays.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.