Le Subaru Outback se transforme en couteau suisse pour une famille

Mise à niveauDoté du 2.5 boxer de 175 ch, ce modèle offre une modularité exemplaire.

Le Subaru Outback est à l’aise hors des routes bitumées.

Le Subaru Outback est à l’aise hors des routes bitumées. Image: SUBARU

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En attendant la prochaine génération qui a montré le bout de son nez au Salon de New York, le Subaru Outback a subi l’an passé une mise à niveau qui améliore un SUV déjà pétri de qualités auparavant. Le travail a surtout concerné les stylistes qui se sont attachés à moderniser la ligne. Alors ils ont changé les pare-chocs, posé une nouvelle calandre, redessiné le contour des phares et les ont agrémentés des incontournables LED.

L’habitacle conserve son esprit cocooning tout en répondant aux progrès de la technologie: nouveau volant à multiples fonctions et, très bonne décision, adoption des systèmes de connectivité Apple CarPlay et Android Auto. L’habitabilité ne progresse pas réellement, car les passagers arrière étaient déjà bien soignés avec un bon espace pour les jambes. Quant au coffre, doté d’un hayon électrique, il oscille entre 650 et 1850 litres. Dans ce second cas, l’Outback devient un partenaire de déménagement précieux. Il l’a largement prouvé pendant cet essai.

Sous le capot se cachait le moteur boxer (4 cylindres opposés à plat) de 2,5 l distillant 175?ch. Un groupe associé à une boîte automatique de type CVT. Ce duo ne vous permettra pas de participer au rallye de Valais. Elle offre des performances de père de famille, on ne peut guère espérer plus avec une transmission à variation continue.

Mais sur les parcours difficiles, cet Outback assure comme un grand grâce à sa traction intégrale. Il offre surtout un comportement routier très homogène, avale les trajectoires comme sur des rails et crapahute avec bonheur sur le chemin à peine carrossable menant à un alpage dans les hauts de Sion. Que demander de plus à un SUV Subaru? Il a été créé pour cela!


Un habitacle cosy. (Image: Subaru)

Créé: 31.05.2019, 16h24

Fiche technique

Subaru Outback 2.5i AWD Luxury


Moteur
Essence, 4 cyl., boxer, 2498 cm3, 175 ch (129 kW) à 5800 tr/min, couple maxi 235 Nm à 4000 tr/min; boîte auto à 7 rapports. Traction intégrale.

Dimensions et poids
longueur/largeur/hauteur 4820/1840/1605 mm; poids à vide 1716 kg; coffre 559-1848 l.

Consommation
Moyenne de l’essai 8,7 l. Consommation mixte selon constructeur 7,3 l.
Émissions mixtes de CO2 166 g/km (donnée usine). Catégorie énergétique G.

Performances

Vitesse maxi 198 km/h; 0-100 km/h en 10,2 s.

Prix
41 950 fr. Options: peinture métallisée 900 fr.

On peut aimer
L’habitabilité, le coffre, la traction intégrale.

On peut ne pas aimer
La boîte automatique CVT.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.