Une voiture tunée trop bruyante confisquée

Canton de FribourgUn amateur de tuning a vu sa voiture séquestrée après que des policiers ont constaté que celle-ci faisait plus de bruit que la moyenne autorisée.

Image: Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Modifier l'échappement de sa voiture peut causer des ennuis. Un automobiliste a vu son véhicule saisi par la police pour dépassement des normes de bruit en vigueur du côté d'Estavayer-le-Lac (FR).

Les événements remontent à mercredi soir dernier. Lors d'un contrôle, la Police cantonale fribourgeoise a constaté plusieurs modifications non autorisées sur une voiture, a-t-elle indiqué mardi. Au sonomètre, l'échappement produisait notamment un bruit dépassant de 24 décibels (dB) la valeur limite autorisée, marge déduite.

Le conducteur circulait d'Estavayer-le-Lac en direction de la Rose de la Broye, à Lully, au moment de son interception. Sur ordre du procureur de permanence, son véhicule a été séquestré et fera l'objet d'une expertise, précise le communiqué. Une dénonciation sera adressée à l'autorité compétente.

Dans le cadre de son action, la police cantonale précise vouloir poursuivre ses efforts dans le domaine du bruit excessif de manière ponctuelle et ciblée. Les transformations apportées à un véhicule nécessitent une annonce à l'autorité d'immatriculation, rappellent les forces de l'ordre. (comm/nxp)

Créé: 04.06.2019, 16h29

Articles en relation

Qui sont les Jacky?

Tribu Video Ce sont les mal-aimés de la communauté des amateurs de tuning. Portrait. Plus...

Un septuagénaire tué dans un accident à Lully

Canton de Fribourg Une collision mortelle s'est produite mercredi en fin d'après-midi entre Estavayer-le-Lac et Lully entre un tracteur et une voiture. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.