Volvo rappelle 167'000 voitures dans le monde

AutomobileEn Suisse et ailleurs dans le monde, le constructeur suédois va effectuer un rappel en raison de problème au hayon arrière.

Mercredi, le groupe a informé ses clients propriétaires du SUV XC60 sortis d'usine en 2018 et 2019 d'un «composant défectueux».

Mercredi, le groupe a informé ses clients propriétaires du SUV XC60 sortis d'usine en 2018 et 2019 d'un «composant défectueux». Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du chinois Geely, a annoncé mercredi le rappel de 167'000 voitures dans le monde pour un problème de hayon arrière. La Suisse est également concernée par ces mesures.

Cette annonce intervient deux semaines après un autre rappel de 219'000 voitures, qui avait également concerné la Confédération, en raison d'une fragilité des conduits de carburant dans le compartiment moteur.

«Mesure préventive»

Mercredi, le groupe a informé ses clients propriétaires du SUV XC60 sortis d'usine en 2018 et 2019 d'un «composant défectueux» repéré sur le hayon électrique de fermeture du coffre, ce qui peut entraîner au pire un «risque de blessure».

«Avec le froid, le bras de levage du hayon peut se séparer et faire du bruit ou provoquer un dysfonctionnement», explique le constructeur qui n'a pour le moment recensé aucun accident.

«Il s'agit donc d'une mesure préventive pour éviter tout problème à venir», précise Volvo.

Près de 3700 véhicules en Suisse

En Suisse, 3667 voitures sont concernées par ce nouveau rappel, a précisé un porte-parole du constructeur à AWP.

Le groupe a envoyé une lettre à tous les clients concernés leur demandant de contacter le concessionnaire Volvo le plus proche pour faire rectifier le problème gratuitement.

Comptes redressés

Racheté à l'américain Ford en 2010 par le constructeur chinois Geely, Volvo Cars a redressé spectaculairement ses comptes et son image de marque. Il a misé en outre sur les voitures autonomes, où il est aujourd'hui l'un des plus avancés.

En 2017, année où il a battu un nouveau record de ventes, le groupe a annoncé qu'il ne lancerait plus que des modèles électriques ou hybrides à compter de 2019, promettant la «fin historique» des véhicules équipés seulement d'un moteur à combustion. Les résultats du constructeur pour son exercice 2018 sont attendus jeudi. (ats/nxp)

Créé: 06.02.2019, 16h13

Articles en relation

Une «année record» pour Volvo Group

Automobiles Le fabricant suédois de poids lourds a fait état mercredi d'un bénéfice net en hausse de 22% en 2018, une année qualifiée de «record» par le groupe. Plus...

Volvo rappelle des voitures pour vice de tuyauterie

Industrie automobile Le constructeur chinois, Volvo, retire de la circulation des milliers de voitures présentant une fragilité des conduits de carburant. Plus...

Volvo Cars délocalise pour éviter les taxes US

Guerre économique Le constructeur automobile va produire une partie de ses modèles en Europe au lieu de la Chine pour éviter les taxes américaines. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.