«VW» envisage des «changements» à sa tête

AutomobileMatthias Müller, à la tête du groupe depuis septembre 2015, pourrait être remplacé prochainement.

De nombreuses procédures ont déjà été lancées, notamment contre Matthias Müller.

De nombreuses procédures ont déjà été lancées, notamment contre Matthias Müller. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen a annoncé mardi qu'il «envisageait» des «évolutions dans la gouvernance du groupe». Celles-ci «pourraient inclure un changement de PDG», c'est-à-dire le départ de l'actuel patron Matthias Müller.

Le quotidien économique Handelsblatt affirme de son côté, citant «des sources au sein de l'entreprise», que Matthias Müller, à la tête du groupe depuis septembre 2015, pourrait être remplacé par le directeur de la marque VW, Herbert Diess.

Si le communiqué de Volkswagen ne donne aucune échéance et précise qu'il s'agit de simples «discussions» entre membres du conseil de surveillance, le Handelsblatt assure que le départ de Matthias Müller devrait être entériné vendredi lors d'une réunion de la même instance. Après l'annonce, vers 13h50, l'action du groupe bondissait de 4,41% à 171,50 euros, à la Bourse de Francfort.

Vaste scandale

Volkswagen est empêtré depuis 2015 dans un vaste scandale à tiroirs concernant des manipulations sur les logiciels mesurant les émissions polluantes de ses moteurs diesel. Au moment du scandale, le groupe était dirigé par Martin Winterkorn, qui a été contraint à la démission et remplacé par l'ancien chef de Porsche Matthias Müller.

Le scandale, qui a valu au groupe une série de plaintes aux Etats-Unis et des perquisitions dans ses bureaux allemands, a depuis coûté en rappels de véhicules et procédures judiciaires quelque 25 milliards d'euros au constructeur.

De nombreuses procédures ont déjà été lancées, notamment contre Matthias Müller, soupçonné de manipulation de cours lié au scandale du dieselgate.

Mais sur le plan financier Volkswagen se porte bien. Le groupe aux 12 marques (Porsche, Audi, Skoda, Seat...) a renoué l'an dernier avec des profits records, faisant plus que doubler son bénéfice net à 11,35 milliards d'euros (13,25 milliards de francs).

(ats/nxp)

Créé: 10.04.2018, 16h00

Articles en relation

VW bientôt poursuivi par une «class action»?

Grande-Bretagne Un tribunal a donné sept mois aux éventuels plaignants désireux de se joindre à l'action contre Volkswagen pour le faire. Plus...

Examen d'une plainte collective contre VW

Grande-Bretagne Les plaintes de milliers de clients du groupe Volkswagen sont analysées mardi par un tribunal britannique. Ils réclament un procès. Plus...

Scandale du diesel: des perquisitions chez VW

Allemagne Une nouvelle enquête a été ouverte par le parquet allemand sur des soupçons de manipulations de marché de la part de Volkswagen. Plus...

Volkswagen échoue toujours aux contrôles

Australie Des véhicules du constructeur allemand rappelés et modifiés ne respectent toujours pas en conditions réelles les régulations en Australie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.