VW profite de la croissance du marché européen

AutomobileLa bonne santé du marché, qui a crû de 5,2% en juin sur un an, profite d'abord à Volkswagen, dont les livraisons ont progressé de 8% sur le 1er semestre.

L'Allemand Volkswagen a su tirer profit de la santé du marché européen ce 1er semestre.

L'Allemand Volkswagen a su tirer profit de la santé du marché européen ce 1er semestre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le marché automobile européen, tiré par la France et l'Espagne, a progressé de 5,2% en juin sur un an, après une modeste hausse de 0,8% en mai, et a d'abord profité à l'allemand Volkswagen, selon des statistiques publiées mardi.

Les immatriculations du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS) ont bondi de 65,8%, grâce à l'ajout des marques Opel et Vauxhall rachetées l'an dernier à General Motors, tandis que le groupe Renault a enregistré une hausse de 4,7%, inférieure à celle du marché, d'après les chiffres de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

France et Espagne devant

La France ( 9,2%) et l'Espagne ( 8%) ont été les principales locomotives en juin, devant l'Allemagne ( 4,2%). Le Royaume-Uni (-3,5%) et surtout l'Italie (-7,3%) ont au contraire tiré la moyenne vers le bas. Au total, 1,57 million de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'UE le mois dernier.

Sur les six premiers mois de l'année, le marché européen affiche une hausse de 2,9%, supérieure au taux de 1% de croissance prévu pour 2018 par l'ACEA. Le marché avait progressé de 3,4% sur l'ensemble de 2017, quand il avait franchi la barre des 15 millions d'unités vendues pour la première fois depuis 2007.

De janvier à juin, 8,45 millions de voitures ont été écoulées dans l'UE, avec des progressions en Espagne ( 10,1%), France ( 4,7%), Allemagne ( 2,9%) et des baisses au Royaume-Uni (-6,3%) et en Italie (-1,4%).

Volkswagen en poupe

La bonne santé du marché profite d'abord au numéro un européen, Volkswagen, dont les livraisons ont progressé de 13,3% en juin et de 8% sur le semestre, avec une part de marché de 24,4% (en hausse de 1 point par rapport aux six premiers mois de 2017).

Le français PSA renforce sa solide deuxième place en Europe. Il profite toujours du rachat d'Opel qui était comptabilisé l'an dernier au sein du groupe General Motors. Sa part de marché bondit de 5,9 points, à 16,3%, sur le semestre, dopée par l'apport de 487.000 véhicules supplémentaires de la marque à l'éclair, même si cette dernière est en nette perte de vitesse (-6,3%) sur six mois.

Le groupe Renault a été moins performant en juin et sa part de marché s'est effritée (-0,1 point à 12,3%). Elle progresse cependant de 0,2 point à 10,7% sur l'ensemble du semestre. (afp/nxp)

Créé: 17.07.2018, 08h15

Articles en relation

Volkswagen paiera 1 milliard d'euros d'amende

Dieselgate Le constructeur allemand a reconnu mercredi sa «responsabilité» dans le gigantesque scandale des moteurs diesels truqués. Plus...

Renault, Peugeot et Citroën ont fait gonfler la facture

Pièces détachées Les constructeurs français ont eu recours au même algorithme pour augmenter le prix de dizaines de milliers de pièces de rechange. Gain estimé: 1,5 milliard d’euros sur dix ans. Plus...

Opel dope les ventes de PSA

Automobile Le chiffre d'affaires du groupe automobile français grimpe de 31,4%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.