Passer au contenu principal

Confirmation du Tribunal fédéralAvocate vaudoise suspendue pendant quatre mois

La sanction à l’encontre de Me Véronique Fontana prendra effet le 1er janvier. Une ancienne bâtonnière, Me Cereghetti, la suppléera.

Me Véronique Fontana fait l’objet d’une suspension de quatre mois, exécutoire dès le 1er janvier 2021.
Me Véronique Fontana fait l’objet d’une suspension de quatre mois, exécutoire dès le 1er janvier 2021.
Sébastien Anex

La décision a été publiée dans la Feuille des avis officiels (FAO) de mardi 15 décembre. Dès le 1er janvier 2021, Me Véronique Fonana, une avocate connue notamment pour avoir présidé le TCS Vaud et défendu l’assassin récidiviste Claude Dubois, sera temporairement interdite de pratiquer, jusqu’au 30 avril. Le 13 novembre 2019, la Chambre vaudoise des avocats l’avait sanctionné de six mois de suspension en raison d’une facturation indue dans le cadre de l’assistance judiciaire. Six mois, c’est le maximum possible avant la radiation. Le Tribunal cantonal avait réduit cette durée à quatre mois. Et Me Fontana a perdu son recours au Tribunal fédéral, qui a confirmé la décision de la justice vaudoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.