Passer au contenu principal

Maternité et Covid-19«Beaucoup de parents sous-estiment les risques»

Face aux risques que le coronavirus représente pour les femmes enceintes et leur bébé, le CHUV limite drastiquement les visites des pères.

KEYSTONE

Les chiffres sont impressionnants: en fin de grossesse, une femme infectée par le coronavirus a 72 fois plus de risques d’être en soins intensifs par rapport à une femme non infectée. Et son risque de décès est 18 fois plus élevé. Alors que quatre mères ont été infectées lors leur séjour à la maternité du CHUV en novembre, l’hôpital a décidé de limiter les visites des pères. Le point avec David Baud, chef du Service d’obstétrique, au sein du Département femme-mère-enfant.

Combien comptez-vous de mères atteintes du coronavirus?

Ce jeudi par exemple, elles étaient trois patientes testées positives hospitalisées et six en attente de résultats. Chez les patientes positives, il peut y avoir une absence totale de symptôme, tout comme une décompensation respiratoire sévère. Nous avons créé une zone spécialement dédiée dans la maternité. Toutes les mères qui arrivent ici sont testées et placées en chambre individuelle jusqu’à ce que les résultats soient connus. Les mères testées négatives sont hospitalisées dans des chambres à deux lits. Nous ne sommes pas en mesure d’avoir davantage de chambres individuelles.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.