Passer au contenu principal

Coronavirus Berne a organisé de nouveaux vols de rapatriement

En dépit de la fin de la vaste opération de rapatriement du DFAE, ce dernier a depuis mis sur pied quatre vols spéciaux au départ de pays dont la situation est particulièrement difficile.

Le DFAE avait organisé 35 vols de rapatriement de Suisses de l'étranger entre mars et avril (archives).
Le DFAE avait organisé 35 vols de rapatriement de Suisses de l'étranger entre mars et avril (archives).
KEYSTONE/MARWIN PRODUCTIONS

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a permis à de nombreux Suisses de rentrer au pays depuis fin avril. Il avait pourtant annoncé à ce moment-là la fin des opérations de rapatriement des Suisses bloqués à l’étranger en raison du coronavirus.

Les quatre vols commandés par le DFAE (Argentine, Maroc, République dominicaine et Pérou) n’occasionnent aucun frais pour le DFAE, a indiqué mardi soir à Keystone-ATS un porte-parole des services d’Ignazio Cassis. Il confirmait une information du site internet du Blick.

Une garantie en lien avec un nombre minimal de passagers a été définie pour couvrir les coûts des compagnies aériennes, a-t-il expliqué. Le nombre de passagers a permis de dépasser cette garantie pour chaque vol.

Le DFAE a décidé d’organiser ces quatre vols spéciaux «en raison de la situation difficile, du fait que les vols commerciaux sont toujours suspendus, du faible nombre de vols de rapatriement d’Etats tiers et du nombre important de personnes désireuses de rentrer chez elles», ajoute le porte-parole. Il se base sur la loi sur les Suisses de l’étranger.

Pas de nouveaux vols spéciaux

Ces vols ne font pas partie de l’opération #flyinghome du DFAE, la plus grande campagne de rapatriement de son histoire, qui s’est terminée le 29 avril. Aucun nouveau vol spécial n’est prévu.

Conformément à la loi sur les Suisses de l’étranger, les personnes intéressées ont dû contribuer personnellement à leur retour pour pouvoir profiter d’un de ces vols: elles ont dû le réserver directement auprès de la compagnie aérienne et le payer intégralement à l’avance.

Le DFAE a seulement veillé à ce que les touristes suisses désireux de rentrer soient traités prioritairement par les compagnies pour ces vols.

Selon le Blick, dix vols ont transporté au total un millier de personnes entre mai et juillet. Le DFAE n’a pas fait de publicité pour éviter de susciter une trop grande demande et pour éviter des dégâts d’image. Le journal se base sur des procès-verbaux du Département qu’il a pu obtenir grâce à la Loi sur la transparence.

Plus de 7000 personnes ramenées

Au total, plus de 7000 personnes, dont certains ressortissants étrangers, ont été rapatriées à bord de l’un des 35 vols organisés par la Confédération entre le 22 mars et le 29 avril. Coût de l’opération: dix millions de francs. Les voyageurs devraient en couvrir les 80%, le DFAE prenant en charge les 20% restants.

Dans le même temps, plus de 1500 ressortissants suisses ont pu rentrer chez eux grâce à des vols organisés par d’autres Etats.

ATS/NXP