Passer au contenu principal

Coronavirus200’000 doses de vaccin Moderna livrées d’ici à mercredi

Alors que la barre des 200’000 vaccins s’apprête à être atteinte, 126’750 doses supplémentaires de ce premier vaccin autorisé seront livrées le 18 janvier.

Les vaccinations ont désormais commencé dans tous les cantons. Tout se déroule bien, malgré la frustration des stocks encore limités.
Les vaccinations ont désormais commencé dans tous les cantons. Tout se déroule bien, malgré la frustration des stocks encore limités.
AFP

Après le feu vert mardi de Swissmedic au vaccin de Moderna contre le Covid-19, quelque 200’000 doses seront livrées à la Suisse d’ici à mercredi. L’annonce a été faite par le conseiller fédéral chargé de la santé Alain Berset sur Twitter.

Les vaccins seront livrées à la pharmacie de l’armée, qui les distribuera dans les cantons, a précisé l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Berne a commandé au total 7,5 millions de doses du vaccin Moderna.

Lors du traditionnel point de presse des experts mardi, Nora Kronig, la responsable de la division internationale de l’OFSP, a précisé que 234’000 doses du vaccin Pfizer/Biontech sont arrivées en Suisse jusqu’au 4 janvier et que 126’750 doses supplémentaires de ce premier vaccin autorisé seront livrées le 18 janvier.

La Confédération disposera ainsi au total de 560’750 doses. Elles permettront de vacciner 4% de la population adulte suisse selon un régime de deux doses, a précisé Mme Kronig. Un million de doses sont attendues pour février.

Concernant l’implication du laboratoire pharmaceutique Lonza à Viège (VS) dans l’élaboration du vaccin Moderna, Nora Kronig a expliqué que «l’ensemble du secteur fonctionne de manière globale». Le principe actif du vaccin est produit à Viège et aux États-Unis. Cette production est ensuite acheminée en Espagne pour le remplissage des doses avant d’aller en Belgique pour la distribution générale.

Vaccinations dans tous les cantons

Les vaccinations ont désormais commencé dans tous les cantons. Tout se déroule bien, malgré la frustration des stocks encore limités. On attend avec impatience les premiers retours effectifs des chiffres de la part des cantons, a relevé Nora Kronig. Ce monitoring sera ensuite hebdomadaire.

Même si les vaccins donnent un signal positif, la responsable a encore une fois insisté sur l’importance du respect des mesures sanitaires et des gestes barrières. Elle appelle à la patience et à la responsabilité collective pendant encore quelques mois. «C’est un message difficile à entendre, tout le monde a envie d’en finir», a-t-elle concédé.

ATS/NXP