Passer au contenu principal

Lutte contre le Covid-19Berne met 100 millions de plus pour des vaccins

Le Conseil fédéral prépare le terrain pour un accès à un ou plusieurs vaccins contre le coronavirus au premier trimestre 2021. Le point en six questions.

Le conseiller fédéral Alain Berset espère qu’un vaccin sera disponible dans les prochains mois. Mais «personne ne sera obligé de se faire vacciner», précise-t-il.
Le conseiller fédéral Alain Berset espère qu’un vaccin sera disponible dans les prochains mois. Mais «personne ne sera obligé de se faire vacciner», précise-t-il.
Photo: KEYSTONE/Anthony Anex

La question polarise tant que le conseiller fédéral Alain Berset le promet d’emblée: «Aucune obligation de se faire vacciner n’est prévue. Chacun se confrontera seul à cette question. Mais notre rôle, comme autorité, est d’assurer que ce soit possible pour ceux qui le veulent.» Dans cette optique, le Conseil fédéral a alloué mercredi un crédit supplémentaire de 100 millions afin dacheter des vaccins contre le Covid-19. Ce montant vient s’ajouter à 300 millions de francs déjà débloqués en mai.

«Nous avions identifié Pfizer BioNTech, avec lequel nous avons une réservation contraignante.»

Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la Santé

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.