Passer au contenu principal

Services publicsBerne veut mettre La Poste sous tutelle

Les experts de l’Ofcom proposent un assouplissement des exigences en matière de fréquence et de délai de distribution. Le patron de La Poste, Roberto Cirillo, répond ne pas vouloir «remettre en cause la distribution quotidienne du courrier sur le pas de la porte».

«Bien que le financement du service universel soit actuellement encore garanti, sa rentabilité est compromise si la tendance se poursuit jusqu’en 2025.»

Ofcom

PostFinance privatisée?

Solutions proposées

«Nous ne remettons pas en cause la distribution quotidienne du courrier sur le pas de la porte. Bien au contraire.»

Roberto Cirillo, CEO de La Poste
19 commentaires
    Mendrisiotto

    La poste, une institution fédérale qui fonctionnait parfaitement, Maintenant plus, donc assumez vos échecs