«Être en écriture», en voilà une belle expression!

MusiqueAlors qu'elle écoute de la musique, bien installée sur son divan, notre chroniqueuse laisse son esprit vagabonder. «Être en écriture», que de possibilités!

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

J’ai découvert avec délectation le dernier CD de Jean-Louis Aubert qui a mis en musique des textes de Michel Houellebecq. L’auteur et le compositeur ont eu, entre autres, l’excellente idée de joindre au livret leur échange de courriels qui ont jalonné le processus de création. A plusieurs reprises, Jean-Louis Aubert demande à celui qui est en passe de devenir son ami s’il «est en écriture».

«En voilà une jolie expression» ai-je songé, lovée dans mon canapé, noyée dans les volutes musicales et le tranchant des mots, un morceau de mon chocolat préféré stoppé net dans son chemin entre la table et ma bouche… Et je n’ai pu empêcher mes pensées de vagabonder en répétant plusieurs fois de suite «être en écriture, être en écriture, être en écriture…» Ce n’est pas tant la sonorité qui m’attire, mais bien les idées en guet-apens derrière les mots.

Un extrait du CD de Jean-Louis Aubert

Être : verbe et substantif

L’expression fait référence à un état qui est celui de l’écrivain (auteur, poète, chroniqueur, etc.) quand il pratique sa raison d’être (encore lui !), à savoir l’écriture. Car l’artiste n’écrit pas, il «entre» d’abord en écriture pour mieux s’installer dans son cocon. Il «est en écriture» et la négation de cette situation ne l’effraie pas puisqu’alors il «n’est» autrement dit: il «naît en écriture». Et quoi de plus beau et jouissif que de «naître en écriture» comme la promesse d’un destin inégalé, plein de promesses et déjà rempli d’aventures qui ne demandent qu’à naître, qu’à être.

L’expression fait également allusion au substantif, à cet «être» vivant, incarné, dont l’esprit tout entier tend vers une aspiration ultime: l’écriture. Quand il écrit, l’auteur est un «être en écriture», une entité qui produit une création, un être qui est, qui vit, qui imagine et qui met bout à bout des mots choisis avec le plus grand soin et destinés, tout premièrement à sa propre personne. L’écrivain est son premier lecteur qui, avant même de composer les phrases qui dirigeront l’intrigue, connaît déjà, en pensée, les personnages et la chute de l’histoire. Être en écriture, être l’écriture, être écriture… écrivant et écrit dans le même espace-temps.

En: la plus prometteuse des prépositions

Deux lettres pour un programme de chasse au trésor. Deux lettres pour désigner le lieu, la manière, le moyen, la situation, la forme, la transformation, la durée. Deux lettres précédant un mot pour signifier ou définir l’état absolu ou relatif, la manière d’être, la disposition, la modification d’une personne ou d’une chose. Deux lettres introduisent le mot, qui indique ou détermine à quoi quelqu’un est occupé, le résultat d’un changement de nature, le genre de culture, le mode de division, l’espèce d’un vêtement.

Deux lettres soulignent la conformité, le rapport au temps ou précisent la manière dont se fait une action, le langage ou le genre d’écriture employé, la destination, le motif qui fait agir ou la fin qu’on se propose, le moyen de transport utilisé. Deux lettres en forme de gérondif marquant le temps et la durée. J’en passe et j’en oublie. Entre l’être et l’écriture, des promesses et des possibilités à foison.

Écriture : passion substantive

Écriture aux formes multiples, compagne tardive de l’être humain qui lui a démontré sa passion en l’élevant au rang d’art. Écriture pratique, essentielle, curative, automatique, nécessaire… Écriture penchée, légère, ferme, longiligne, courte, minutieuse, généreuse, secrète… Écriture d’articles, de romans, de nouvelles, d’essais, de poésie, de lettres d’amour, de comptabilité… Écriture braille, électronique, cyrillique, romaine, arabe, chinoise, hindi, malayalam, coréenne, japonaise, gothique, celte, universelle, sacrée…

Écriture fleuve, bavarde, exutoire, volubile, affable, tacite, silencieuse; il ne te manque que la parole. Elle couche sur différents supports, s’aidant de divers instruments, des sons, des images, des couleurs, et se joue de tous les handicaps. Écriture malléable dans la tête et les mains des créateurs, figée dans l’œil ou les doigts des lecteurs. Écriture passerelle entre esprit et matière, conscient et inconscient, physique et psychédélique, humain et divin, je comprends maintenant pourquoi on «entre en écriture» comme en religion.

«Être en écriture» comme le moine est au couvent, comme la femme est enceinte, comme l’homme est amoureux, comme l’aoutien est en vacances, le prisonnier en prison, le diable en enfer, le marin en mer, le chamane en transe, comme l’écrivain est en passion.

Trois mots et tant de possibilités… Voilà à quoi s’amuse mon esprit, lové dans un canapé en suçotant un morceau de chocolat.

Magali Jenny (Photo: Carlo Sanna) est l'auteure du best-seller «Guérisseurs, rebouteux et faiseurs de secret en Suisse romande», paru aux éditions Favre en 2008 et réédité onze fois depuis. Cette passionnée d'ethnologie vient d'obtenir son Doctorat en Science des religions du Département des sciences de la société, des cultures et des religions à l'Université de Fribourg où elle vit. Les Quotidiennes sont ravies d'accueillir sa plume!

Créé: 12.06.2014, 16h50

Articles en relation

Pas de fête pour les «deuxièmes mamans»

Famille Les mamans ont droit à un jour de fête annuel. Mais les «fausses» mamans, celles qui n'ont pas engendré mais choient l'enfant du conjoint comme si c'était le sien jour après jour, n'ont droit à rien. Injuste? Plus...

Le drame de Rome questionne les dangers de l'adolescence

Jeunesse Notre chroniqueuse Magali Jenny revient sur le décès du jeune Lausannois survenu lors d'un voyage d'études à Rome. Ce drame soulève de nombreuses questions sur l’adolescence et la responsabilité des profs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.