Passer au contenu principal

Ski-alpinisme à AdamelloCaroline Ulrich prend sa revanche

La championne du monde avait chuté dans l’épreuve de sprint des JOJ, elle s’impose onze mois plus tard, en Coupe du monde M20.

Caroline Ulrich a frappé fort dès la première épreuve de Coupe du monde M20, en s’imposant en sprint.
Caroline Ulrich a frappé fort dès la première épreuve de Coupe du monde M20, en s’imposant en sprint.
PATRICK MARTIN-A

On se souvient des larmes de Caroline Ulrich, en janvier passé, après le sprint des JOJ. Une concurrente l’avait fait trébucher au départ et avait ainsi ruiné tous ses espoirs de médaille.

Onze mois plus tard, l’étudiante en biologie de 18 ans a pris une belle revanche. Sur les pentes d’Adamello (Italie), la Boélande a remporté le premier sprint de Coupe du monde de la saison, en M20. Une course qui était pourtant bien mal partie.

Lors de la finale, elle constate un souci technique. «Après 50 m, je maperçois que lavant de ma peau sest décroché, raconte Caroline Ulrich. Comme jai dû la remettre, toutes les autres filles sont passées devant.»
L
e sprint ne dure que quatre minutes, la tension est donc à son comble. «Jai essayé de me remettre en course avec la 3e place comme objectif. Jai rapidement rattrapé les filles de queue de classement, mais jai eu de la peine à recoller aux premières. Jétais toute paniquée par ma mésaventure. En plus, il y avait des conversions à cet endroit. Je suis entrée dans la partie de portage à fond, sachant que je navais plus rien à perdre. Je rattrape, une Française, puis une Espagnole et enfin une Italienne. Au moment de la descente, je mattendais à voir encore une concurrente devant moi, mais ce nétait pas le cas.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.