Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ÉditorialCassis, le bouc émissaire facile

Certes, la Suisse n’a toujours pas présenté une alternative à l’accord-cadre. Mais si elle le fait trop tôt, elle va au casse-pipe.

38 commentaires
Trier:
    yum bang

    "Mais si elle le fait trop tôt, elle va au casse-pipe". L'accord institutionnel est demandé depuis 2008. La Suisse n'a pas assez de temps pour trouver un plan B pendant treize ans ? C'est plus de l'immobilisme que les petits pas.