Passer au contenu principal

Femme traderCatherine Wood, la louve de Wall Street

Grâce à sa foi incontestée dans la tech, la fondatrice d’Ark Investment Management est actuellement l’une des rares femmes ayant une forte influence au sein du monde de la finance.

Âgée de 65 printemps, maman divorcée de trois enfants, Catherine Wood est actuellement considérée comme la papesse des nouvelles technologies à Wall Street.
Âgée de 65 printemps, maman divorcée de trois enfants, Catherine Wood est actuellement considérée comme la papesse des nouvelles technologies à Wall Street.
Bloomberg/ Getty Images

À Wall Street, les femmes ne courent pas les rues. Contrairement à beaucoup d’autres secteurs qui cherchent à atteindre une forme de parité en termes de chances professionnelles, l’univers impitoyable de la finance reste dominé par les hommes. Lorsqu’une femme commence à y régner en maître, elle ne peut que devenir la source d’une forte attention. C’est le cas actuellement de Catherine Wood, la nouvelle louve de Wall Street, aussi décrite comme la papesse des nouvelles technologies.

Au cours de la dernière année, l’influence de cette femme trader a pris une ampleur sans précédent à tel point que ses paroles ont aujourd’hui quasi-valeur d’évangile. «En début d’année, tous les regards se sont soudainement tournés vers le ciel quand Catherine Wood a annoncé le lancement imminent d’un ETF sur la conquête spatiale», indique à titre d’exemple le directeur des investissements chez Flowbank, Charles-Henry Monchau dans une chronique sur le site Allnews.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.