Passer au contenu principal

Votations fédérales du 7 mars«Ce projet d’e-ID est une triple arnaque»

L’identité électronique (e-ID) suscite l’opposition de plusieurs Cantons, Vaud en tête. La présidente du Conseil d’État, Nuria Gorrite, s’explique.

La présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite (PS), ne mâche pas ses mots contre le projet d’e-ID soumis au vote le 7 mars.
La présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite (PS), ne mâche pas ses mots contre le projet d’e-ID soumis au vote le 7 mars.
Photo: ARC Jean-Bernard Sieber

Combien de mots de passe différents avez-vous sur internet?

Un certain nombre. Cela fait partie de la sécurité informatique.

Ne rêvez-vous pas d’en avoir plus qu’un seul, sûr et certifié par l’État, grâce à lidentité électronique?

Il ne faut pas confondre simplicité et abandon de souveraineté. Je ne suis pas du tout prête, sous couvert de simplicité, à voir lÉtat abandonner l’un de ses rôles constitutionnels, à savoir garantir l’identité des citoyens. Le projet sur lequel nous votons implique aussi une mise en danger des données. C’est dangereux aujourd’hui. Mais pensez aux développements futurs: le vote électronique ou le dossier électronique du patient. On joue avec le feu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.