Passer au contenu principal

Lutte contre le coronavirusCes magasins qui imposent le masque aux clients

À Lausanne, il faut être masqué pour entrer dans certains commerces. Une pratique légale, mais dont l’efficacité échappe à la médecin adjointe au médecin cantonal.

Anita de Luca, gérante du magasin New Bead Box, trouve que tout le monde est plus à l’aise masqué dans son magasin. VANESSA CARDOSO/24HEURES
Anita de Luca, gérante du magasin New Bead Box, trouve que tout le monde est plus à l’aise masqué dans son magasin. VANESSA CARDOSO/24HEURES
24 HEURES

Ils sont orfèvres, opticiens, vendeurs de perles ou d’ustensiles colorés. Toutes de petites enseignes du centre-ville lausannois qui, rouvertes pour certaines depuis la première phase de déconfinement le 27 avril ou depuis le 11 mai pour les autres, cultivent une particularité qui pourrait sembler un frein au retour des clients chez elles: elles leur imposent le port du masque. Une pratique tout ce qu’il y a de plus légal. «Il n’y a pas de contre-indication à cela, et le client est libre d’entrer ou non», assure Michel Gandillon, chef de la cellule communication au sein de l’état-major DIAM (directives d’intervention en cas daccident majeur).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.