Passer au contenu principal

Les fans du LHC frustrésC’est tout Malley qui s’enflammerait

Quatre supporters lausannois racontent leur frustration de ne pas pouvoir profiter pleinement de la période faste que traverse leur équipe favorite.

Le virage, orphelin de son kop. Et inversement.
Le virage, orphelin de son kop. Et inversement.
KEYSTONE

Combien de fois depuis fin octobre les supporters lausannois se sont-ils imaginés en train de s’enflammer dans une Vaudoise aréna pleine à craquer? Au lieu de cela, ils doivent se contenter de leur poste de télévision, la saison même où leur équipe favorite occupe le fauteuil de leader de National League en présentant un hockey séduisant, emballant, parfois renversant.

Les fans peuvent bien s’accrocher aux trois ou quatre victoires auxquelles ils ont pu assister en début d’exercice; à l’époque, les Lions étaient en rodage et la triplette Gibbons-Malgin-Hudon ne faisait pas encore tourner les têtes. «On a quand même eu droit au solo de Malgin (ndlr: le 10 octobre contre Davos) et à un avant-goût alléchant en termes d’émotions, coupe Jean-Michel Albignac (54 ans), fidèle depuis plus de 30 saisons. Mais globalement, c’est vrai que c’est sacrément frustrant de ne pas pouvoir s’extasier devant le spectacle qui est présenté. Ce d’autant plus qu’on sort d’un championnat où ni le jeu ni les résultats ne nous ont donné l’occasion de nous enflammer dans notre patinoire.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.