Passer au contenu principal

Justice vaudoise«C’était un grand prédateur jouant avec sa proie»

Un homme a pris 15 ans et demi de prison et l’internement pour avoir torturé et tenté de noyer sa dernière compagne, mais aussi pour le viol d’une ex-belle sœur.

Le bâtiment de la salle d’audience cantonale de Renens (image d’archives), où a eu lieu le jugement.
Le bâtiment de la salle d’audience cantonale de Renens (image d’archives), où a eu lieu le jugement.
PATRICK MARTIN

Longs cheveux tressés, apparemment imperturbable, le prévenu était jugé mardi par le Tribunal criminel de la Broye et du Nord vaudois. Ce Serbe âgé de 35 ans écoute le président dérouler une litanie de souffrances infligées à deux femmes. «Ces sévices étaient réellement de la torture», lâche le juge. La Cour admet sans réserve les versions des deux plaignantes: la dernière compagne de l’agresseur, qu’il a violemment maltraitée pendant plusieurs mois avant de tenter de la noyer dans une baignoire le 14 novembre 2017, et une ex-belle sœur violée alors qu’elle avait 17 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.