Passer au contenu principal

Deux Romands aux Mondiaux de semi-marathonCette année, Wanders et Abraham font leur Escalade commune en Pologne

Le «Kényan blanc» et le Suisse d’origine érythréenne s’alignent samedi à Gdynia face à une légion africaine. S’ils ne visent pas le même objectif, ils expriment le même désir d’excellence.

Cette fois, ce n’est pas aux Bastions, avant le départ de la Course de l’Escalade, que les Genevois Julien Wanders et Tadesse Abraham se retrouveront. Mais bien en Pologne, sous les grues portuaires de Gdynia, avant le coup d’envoi des Mondiaux de semi-marathon.
Cette fois, ce n’est pas aux Bastions, avant le départ de la Course de l’Escalade, que les Genevois Julien Wanders et Tadesse Abraham se retrouveront. Mais bien en Pologne, sous les grues portuaires de Gdynia, avant le coup d’envoi des Mondiaux de semi-marathon.
Georges Cabrera

Pour les coureurs de fond, Gdynia est devenu le centre du monde, une oasis posée au bord de la Baltique, rescapée d’un calendrier 2020 désertique. Samedi, les Mondiaux de semi-marathon, bardés d’un protocole sanitaire très strict, devraient échapper aux tenailles du Covid-19. Il faut dire que la course au titre ira très vite malgré l’absence du recordman du monde (58’01) et triple champion sortant, le Kényan Geoffrey Kamworor. Sur la liste de départ, quinze athlètes, tous africains, sauf le… Suisse Julien Wanders, ont déjà couru en moins d’une heure.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.