Passer au contenu principal

Etats-UnisChassés de Facebook et Twitter, les fans de Trump s’épanchent ailleurs

Les fidèles de Trump ont notamment opté pour Discord et Telegram.

Bannis après les émeutes au Capitole

Anti-vaccins

Pollution numérique

AFP