Passer au contenu principal

Contre l’asphalte et les déchetsChavannes reprend en main des espaces «abandonnés»

Pour améliorer la qualité de vie d’un quartier populaire, des aménagements publics seront créés sur des parcelles privées.

Au pied de deux immeubles de la Blancherie, la collecte des déchets va être déplacée et remplacée par un coin pique-nique. L’esplanade accueillera une place de jeu et des installations de fitness urbain.
Au pied de deux immeubles de la Blancherie, la collecte des déchets va être déplacée et remplacée par un coin pique-nique. L’esplanade accueillera une place de jeu et des installations de fitness urbain.
Florian Cella

Dans certains quartiers, le pied des immeubles ne donne pas toujours le sourire. C’est le cas à la Blancherie, à Chavannes-près-Renens, où les habitants de deux grands bâtiments ont vue sur un parking et voient les poubelles du point de collecte déborder régulièrement. Avec un préavis doté de 400’000 francs voté il y a quelques jours par le Conseil communal, la Commune entend changer ce paysage en créant des aménagements publics et deux écopoints.

En arriver là a été plus compliqué qu’il n’y paraît. Concernant les déchets, le préavis observe que, malgré plusieurs tentatives d’amélioration, la situation dure depuis plus de vingt-cinq ans. Le problème: ces zones accessibles à tous appartiennent en réalité à plusieurs propriétaires privés. «Il en résulte des espaces publics et des espaces verts de piètre qualité, globalement abandonnés», relève le préavis, précisant que cela affecte divers quartiers de Chavannes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.