Passer au contenu principal

FootballChristian Binggeli quitte la présidence de Xamax

L’homme du renouveau neuchâtelois, après la faillite du club en 2012, a choisi de laisser pleinement la main à Jean-François Collet, le propriétaire.

Christian Binggeli photographié cet été du côté de Thoune.
Christian Binggeli photographié cet été du côté de Thoune.
keystone-sda.ch

Christian Binggeli va quitter la présidence de Neuchâtel Xamax. Le dirigeant, qui avait repris le club après la faillite de l’ère Chagaev en 2012, n’occupait plus qu’un rôle «honorifique» depuis la prise de pouvoir du nouveau propriétaire Jean-François Collet, fin 2019. «J’ai fait mon temps et une page va se tourner. Le club a besoin de sang neuf», a-t-il déclaré à «Arcinfo».

A 68 ans, Christian Binggeli a décidé de se présenter aux élections de sa commune d’adoption d'Echandens (VD), comme l’a révélé le «Journal de Morges». S’il est élu le 7 mars prochain, il quittera la présidence à ce moment-là. Sinon, ce sera pour la fin de la saison en cours.

Quoi qu’il advienne, Christian Binggeli ne se retirera «ni fâché, ni déçu». «Avec mes copains et copines du comité, nous avons ramené ce club en Swiss Football League et nous avons réalisé de belles choses, dit-il. Je vais rester «rouge et noir» dans le cœur. On ne peut pas cracher sur quelque chose qu’on aime. Une page se tourne pour le président, pas pour le supporter xamaxien.»

Le club a communiqué son sentiment avec «émotion» mardi en début d’après-midi: «Christian Binggeli a pris cette décision de son propre chef, après plus de huit ans à se consacrer corps et âme à son club de cœur. Neuchâtel Xamax lui sera éternellement reconnaissant pour le travail de titan qu’il a accompli.»

Pour le bouquet de fleurs et les accolades, il faudra évidemment patienter: «Malheureusement, le contexte sanitaire actuel empêche le club de rendre à Christian Binggeli un hommage à la hauteur de tout ce qu’il a apporté. Une cérémonie dans un stade vide n’aurait aucun sens pour quelqu’un qui a toujours mis l’humain au centre. Neuchâtel Xamax attendra des temps meilleurs pour organiser un événement qui correspondra aux valeurs du grand Président qu’il a été.»