Passer au contenu principal

Les champions sur le retour fascinentCome-back, pourquoi on en redemande

Lorsqu’un grand sportif sort de sa retraite, le public l’accueille avec frénésie. Pourquoi cette fascination?

Comme Rocky, les champions qui reviennent défier le temps ne cessent de nous fasciner. Pour des raisons parfois déraisonnables.
Comme Rocky, les champions qui reviennent défier le temps ne cessent de nous fasciner. Pour des raisons parfois déraisonnables.
KEYSTONE

Rocky Balboa a 60 ans. Le vieux boxeur se lève toujours de bonne heure mais, au lieu de gober huit œufs crus et de s’en aller courir les rues de Philadelphie en survêtement gris, il nourrit ses tortues et part fleurir la tombe de sa femme. Adrian n’est plus depuis un moment déjà, seuls les fantômes du passé accompagnent encore ses journées. «Le temps passe trop vite», lâche le héros usagé, face au souvenir de son âge d’or.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.