Passer au contenu principal

Retour à l’entraînementComme le LS, Giorgio Contini ne connaît encore pas son avenir

Le leader de Challenge League a repris le chemin de la Pontaise, lundi. Avec plusieurs inconnues dont celle qui concerne le contrat de son coach.

Sous les regards d’Aldin Turkes et d’Anthony Koura, Giorgio Contini donne ses instructions à Christian Schneuwly.
Sous les regards d’Aldin Turkes et d’Anthony Koura, Giorgio Contini donne ses instructions à Christian Schneuwly.
24HEURES/JEAN-PAUL GUINNARD

Le vétuste stade de la Pontaise est enfin sorti de son interminable léthargie. Comme Lucerne, YB et Bâle, le Lausanne-Sport a repris les entraînements ce lundi, dès 9 h et par petits groupes de cinq joueurs. «Nous allons continuer à procéder de cette manière encore un ou deux jours, explique Pablo Iglesias. Puis, dès jeudi en principe, nous reprendrons les séances collectives.»
À voir les mines réjouies de Giorgio Contini, de son staff présent au grand complet ainsi que de l’ensemble des joueurs du LS qui se sont succédé jusqu’à midi, cette reprise arrive à point nommé. Une bonne humeur que même les nombreuses mesures sanitaires mises en place ne parvenaient pas à contrarier. «Après, entre autres choses, une prise de température, les joueurs sont répartis dans sept vestiaires différents, continue le directeur sportif lausannois. Mais ils ne s’en servent que pour vite se changer avant et après l’entraînement. La douche, ils la prennent ensuite à la maison.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.