Passer au contenu principal

CoronavirusComment Berne prévoit d’indemniser les entreprises

Ueli Maurer prévoierait de compenser partiellement la perte des revenus des entreprises par des aides à fonds perdus.

Seuil pour les cas de rigueur abaissé?

cht

2 commentaires
    Gentan

    Ce que je connais de l'économie se borne à gérer un budget familial et à quelques généralités comme une majorité -je pense- de personnes lambda.

    A savoir:

    - que la BNS fait une politique monétaire

    - Qu'avec des taux d'intérêts négatifs, elle dégage tout de même des bénéfices

    conséquents

    - Que ces sommes colossales sont une "sécurité" et sont là pour faire face à toutes

    éventualités

    Ceci dit, quelqu'un pourrait-il m'expliquer (et éventuellement corriger ce que j'ai énuméré plus haut) pourquoi la confédération et la BNS ne travaillent-elles pas de concert pendant cette crise sanitaire? Ou si elles le font, de quelle manière?

    Alors que je m'interroge souvent sur une AVS mortifère, un 2éme pilier fortement dégradé et un 3éme pilier vivement encouragé depuis des décennies, comment se fait-il que dans la situation actuelle, il est préféré d'attendre des faillites plutôt que de soutenir ceux qui sont privés de leur outil de travail et donc de faire perdre des emplois?

    Comment espérer une reprise d'une partie de l'économie si elle est lâchement abandonnée?

    J'ai lu -ici même- que d'aucuns ont parlé de sélection naturelle pour les êtres humains, d'économies pouvant être faites à ce propos (sic), mais qu'en est-il des PME? Est-ce la même démarche?

    Quelle est la finalité de cette position? Et au nom de quoi?

    Qu'est-ce que je ne comprend pas?

    Je suis tout ouïe pour un cours d'économie.