Passer au contenu principal

Le rhume des foins sous la loupeComment contrer l’ennemi pollen?

Les allergies polliniques sont un enfer. En parallèle à la classique automédication, Alessandra a décidé de se faire désensibiliser. Elle raconte.

 Grâce à la désensibilisation, Alessandra Ducret peut désormais sortir sans manquer de souffle.
Grâce à la désensibilisation, Alessandra Ducret peut désormais sortir sans manquer de souffle.
24heures/Odile Meylan

Les yeux qui démangent, le nez qui n’arrête pas de couler, les éternuements incessants qui, pandémie oblige, attirent des regards suspicieux en public, le souffle qui se fait court…

Le «rhume des foins» chatouille et arrive bien avant la pousse de ces herbes séchées qui lui valent son nom populaire. Les symptômes d’allergies au pollen n’attendent pas la belle saison pour se manifester. Les plus précoces d’entre eux se confondent avec ceux d’un refroidissement, les plus inquiétants poussent carrément à aller faire un test Covid.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.