Passer au contenu principal

Projet de gare souterraineCornavin recule pour mieux sauter

Le chantier de l’extension en sous-sol de la station centrale devrait être retardé. De nouvelles études sont en cours, avec de grands espoirs à la clé.

Les CFF, maîtres d’ouvrage, prévoient de repousser les premier travaux à 2026.
Les CFF, maîtres d’ouvrage, prévoient de repousser les premier travaux à 2026.
DR. 

Le premier coup de pioche du chantier de la gare souterraine de Cornavin ne sera pas donné au printemps 2024 comme prévu. Géants, puisqu’ils doivent s’étendre sur quelque 7 km au travers de la rive droite, ces travaux font l’objet de nouvelles études dont l’achèvement est promis pour l’an prochain seulement, a appris la «Tribune de Genève».

Dans son point de presse du 16 décembre, le Conseil d’État genevois évoque désormais un lancement en 2025 et renvoie, pour plus de détails, aux maîtres d’ouvrage. Ceux-ci, les CFF, parlent pour leur part d’un coup d’envoi en 2026 et d’une mise en service, repoussée d’un an, en 2032.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.