Passer au contenu principal

Pas tous égaux devant le virusCoronavirus: «Il y a probablement des facteurs génétiques»

Les formes sévères de Covid-19 pourraient résulter d’une prédisposition individuelle. C’est l’hypothèse d’une recherche menée par un médecin du CHUV.

Travail d’analyse au CHUV lors de la visite du département de microbiologie.
Travail d’analyse au CHUV lors de la visite du département de microbiologie.
KEYSTONE

On connaît des facteurs de risques d’être sévèrement touchés par le nouveau coronavirus au point de nécessiter une assistance respiratoire: hypertension, obésité, âge avancé, sexe masculin… Ils n’expliquent pas tout. On voit en effet des jeunes en bonne santé finir intubés aux soins intensifs à cause de l’infection par le SARS-CoV-2, alors que certains hommes âgés sont peu atteints.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.