La France s'offre une 3e finale de Coupe du monde

FootballLes Bleus ont battu les Diables Rouges en demi-finale sur la plus petite des marges (1-0) à Saint-Pétersbourg.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Didier Deschamps transforme décidément quasiment tout ce qu'il touche en titre, ou presque. Parfaitement disciplinée, sa troupe a su faire déjouer la Belgique exactement comme elle le souhaitait et a réussi à s'imposer grâce à une tête de Samuel Umtiti, sur corner, quelques minutes après la mi-temps. Les Français partiront sans doute avec les faveurs de la cote dimanche en finale, que ce soit face à la Croatie ou à l'Angleterre, qui s'affronteront mercredi soir à Moscou.

Les plus fins tacticiens ont dû apprécier le début de cette demi-finale. D'ailleurs, on était assis deux rangs à côté de Marco van Basten et l'ancien génie néerlandais, qui décrypte les rencontres pour la FIFA avec notamment notre Pascal Zuberbühler à nous, s'en est délecté. D'un 4-2-3-1 en phase défensive, les «Diables Rouges» voyaient leur schéma tactique passer à une sorte de 3-4-3 dès la récupération du ballon. Et comme ils avaient souvent le cuir, c'est plutôt ce système qui a été utilisé mardi soir...

L'arrêt de Lloris

Le début de match a donné raison à Roberto Martinez, Les Français n'ont vu que trop rarement le ballon et ça tombait bien, puisqu'ils n'avaient de toute façon pas trop envie de l'avoir. Mais avec de tels talents en face, le danger est forcément venu d'un peu partout. Eden Hazard s'est d'abord montré trop égoïste et a manqué le cadre au lieu de servir deux collègues mieux placés que lui. Raphaël Varane a ensuite sauvé les siens à la 18e, alors que le tir du No 10 belge semblait prendre la direction de la lucarne.

C'est Toby Alderweireld qui est passé le plus près de l'ouverture du score à la moitié de la première mi-temps. Le défenseur s'est retourné et a frappé en pivot. Déjà décisif en quart de finale contre l'Uruguay, Hugo Lloris a réalisé une nouvelle et magnifique «horizontale», pour pousser le cuir hors de son cadre. Cette fois, c'est «Zubi» qui a apprécié. Les Belges semblaient avoir leur adversaire dans la ligne de mire, mais cette parade a remis les Français à l'endroit.

Cet arrêt a sonné le réveil des hommes en bleu foncé. Une demi-volée de Blaise Matuidi facilement captée par Thibaut Courtois à la 18e, ou encore une tête décroisée mais pas cadrée d'Olivier Giroud à la demi-heure n'étaient que des prémices. Ce dernier a même galvaudé, dans la foulée, un superbe échange de passes entre Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. C'est Benjamin Pavard qui, à la 39e, a d'abord failli devenir de nouveau le héros des «Bleus». Seul face au portier belge, il a vu ce dernier sortir sa tentative du bout du pied.

Encore un défenseur

C'est une nouvelle fois sur un coup de pied arrêté que la différence s'est faite, six minutes après le retour des vestiaires. Samuel Umtiti a réussi le petit exploit de battre de la tête Marouane Fellaini sur un corner venu de la gauche et Courtois n'a pu que s'incliner. Un défenseur buteur? C'est devenu une vraie habitude pour l'équipe de France. Dans son histoire, sur les six buts qu'elle a inscrits en demi-finale d'un Mondial, quatre sont, en effet, venus de l'arrière, avec le doublé de Marius Trésor en 1982 et le doublé de Lilian Thuram il y a vingt ans.

La Belgique a bien essayé de réagir, mais la toile défensive tissée par la France est restée infranchissable jusqu'au bout. Les hommes de Roberto Martinez devront se contenter de la petite finale, prévue samedi dans ce même Stade de St-Pétersbourg. La génération dorée des «Diables Rouges» devra encore patienter au minimum deux ans avant d'offrir son premier titre international à son pays.

(nxp)

Créé: 10.07.2018, 22h04

Galerie photo

Un fête tricolore dans toute la France pour une 3e finale

Un fête tricolore dans toute la France pour une 3e finale Toutes les villes et tous les villages français ont fêté la troisième qualification des Bleus pour une finale de Coupe du Monde.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...