Toute la France retient son souffle

FootballDans l'Hexagone, on vit dans l'attente de la finale de la Coupe du monde. Et de la deuxième étoile que les Bleus doivent décrocher.

La circulation est interdite jusqu'au milieu de la nuit sur les Champs-Élysées.

La circulation est interdite jusqu'au milieu de la nuit sur les Champs-Élysées. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fenêtres, rues et jardins pavoisés de drapeaux bleu-blanc-rouge, «fan zones» et terrasses de bars prêtes à voir déferler des vagues de supporters: à quelques heures de la finale du Mondial contre la Croatie, dimanche à Moscou, c'est toute la France qui sent monter la ferveur.

«Faites-nous rêver!», exhorte Ouest France, «Décrochez-nous la deuxième étoile», demande Le Parisien/Aujourd'hui en France, avec une photo de Kylian Mbappé les yeux rivés vers le ciel, ou «Ramenez-là!», enjoint presque Sud Ouest, avec Didier Deschamps brandissant la Coupe du monde en 1998: la presse nationale et régionale est à l'unisson derrière les Bleus, à une marche d'un deuxième titre mondial, vingt ans après.

90'000 personnes attendues

C'est escortés d'un même espoir qu'à partir de 17h, heure du coup d'envoi, des milliers de Français s'apprêtent à vibrer devant la rencontre: dans le confort de leur domicile, agglutinés aux tables des cafés ou des restaurants, parfois réservées depuis la victoire contre la Belgique mardi, ou dans la foule de l'une des quelque 230 «fan zones» recensées dans tout le pays.

A Paris, le préfet de police Michel Delpuech, a conseillé aux supporters de se présenter à l'unique «fan zone» du Champ-de-Mars, au pied de la Tour Eiffel, dès l'ouverture des portes à 13h, pour éviter la cohue, alors que 90'000 personnes, jauge maximale, sont attendues.

Dotée de quatre écrans géants, elle sera entièrement protégée de barrières et dotée de six accès sécurisés, avec contrôles et fouilles. L'usage de fumigènes, d'artifices, de bouteilles de verre et la consommation d'alcool seront interdits.

En cas de victoire, des centaines de milliers de personnes devraient déferler sur les Champs-Élysées, comme mardi soir, où la circulation sera interdite jusqu'au milieu de la nuit.

«Que les cloches sonnent!»

En régions, les «fan zones» présentent une configuration variable selon les villes: des salles ou des stades comme à Bordeaux, Limoges ou Dijon, des espaces clos comme le parc Chanot à Marseille ou des espaces publics comme la place Bellecour à Lyon ou la Prairie des Filtres à Toulouse.

Pour sécuriser tous ces rassemblements, un «dispositif exceptionnel» de plusieurs milliers de policiers et gendarmes, déjà mobilisés samedi pour les festivités du 14-Juillet, a été mis sur pied à travers tout le pays, qui vit toujours sous la menace terroriste.

Les fans de foot qui avaient réservé depuis plusieurs mois leur place au Stade de France pour assister au concert de Beyoncé et Jay-Z pourront également encourager les Bleus depuis les tribunes, puisque la finale sera retransmise sur les écrans géants de l'enceinte.

En cas de victoire de Bleus, un autre concert, plus original, est prévu dans le Var: dans une vidéo postée sur Facebook, l'évêque de Fréjus-Toulon a invité toutes les paroisses du diocèse à «faire sonner les cloches» des églises. (AFP/nxp)

Créé: 15.07.2018, 09h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...