Passer au contenu principal

Les notes des Suisses

Découvrez les bonnes et les mauvaises notes attribuées aux joueurs de la Nati.

Xherdan Shaqiri a terrassé la Serbie à Kaliningrad en marquant le but de la victoire (2-1) à la 90e minute. Un succès qui place la Suisse dans une excellente position en vue des huitièmes de finale de la Coupe du monde.
Xherdan Shaqiri a terrassé la Serbie à Kaliningrad en marquant le but de la victoire (2-1) à la 90e minute. Un succès qui place la Suisse dans une excellente position en vue des huitièmes de finale de la Coupe du monde.
Keystone

7

Yann Sommer

Une minute contrastée (la 5e) sur deux coups de tête, avec un arrêt difficile, puis un ballon de Mitrovic sur lequel il ne peut rien faire. Une belle présence globale.

6

Stefan Lichtsteiner

Une ardeur qu’il n’était heureusement pas seul à afficher. A tenu son rôle, sans excès.

----------

A lire: Une Suisse admirable met un pied au paradis

----------

4

Fabian Schär

En grande difficulté dans les airs. Coupable sur le but serbe, «mangé» par Mitrovic. Moins précis qu’à son habitude dans ses longues passes.

7

Manuel Akanji

Confirme sa valeur au plan international. Sûr et propre dans ses interventions. Lucide, remarquable.

7

Ricardo Rodriguez

Sobre sur le plan défensif. A pris de bonnes initiatives vers l’avant. Solide performance.

7

Valon Behrami

Le «guerrier» de l’équipe a joué plus bas. Match moins spectaculaire, mais contribution tout de même précieuse.

7

Granit Xhaka

Une frappe magnifique sur l’égalisation. Il est allé crescendo pour donner les impulsions nécessaires après la pause.

8

Xherdan Shaqiri

Seul Suisse à tirer son épingle du jeu au cours d’une première période navrante. Par la suite, il a bossé sans relâche, cherché des déséquilibres, pris mille initiatives. Jusqu’à cette action de rupture. sur laquelle il a résisté avant de faire parler sa finesse. Une très grosse performance.

----------

Edito: La VAR, le mauvais œil de la Coupe du monde

----------

5

Blerim Dzemaili

Présent, mais malheureux dans ses choix. Utile aussi en phase défensive.

3

Steven Zuber

Perte de balle inexcusable sur le but serbe. Toute petite efficacité dans le peu qu’il a entrepris.

2

Haris Seferovic

Un fantôme, comme déconnecté du jeu, au cours d’une mi-temps il est vrai compliquée pour une pointe, dans une formation aussi empruntée.

6

Mario Gavranovic

Rend l’équipe plus joueuse pour sa première apparition dans le tournoi. Et puis vient cette passe verticale qui permet à Shaqiri de s’envoler…

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.