10 stations essences insolites

ENCORE!Un sauna dans une station-service? C'est possible. Certaines se distinguent simplement pour leur architecture originale.

Les habitants du village de pêcheurs de Skovshoved, dans la banlieue de Copenhague, l’ont baptisée Puddelhatten, le champignon. C’est la plus belle station-service du Danemark et la plus emblématique. Aujourd’hui, sa réputation dépasse même les frontières de l’Europe.

Les habitants du village de pêcheurs de Skovshoved, dans la banlieue de Copenhague, l’ont baptisée Puddelhatten, le champignon. C’est la plus belle station-service du Danemark et la plus emblématique. Aujourd’hui, sa réputation dépasse même les frontières de l’Europe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

1. Bijou fonctionnel
Copenhague

La structure Les habitants du village de pêcheurs de Skovshoved, dans la banlieue de Copenhague, l’ont baptisée Puddelhatten, le champignon. C’est la plus belle station-service du Danemark et la plus emblématique. Aujourd’hui, sa réputation dépasse même les frontières de l’Europe.
Conçue en 1936 par l’architecte et designer culte Arne Jacobsen pour le compte de la société pétrolière américaine Texaco, elle devait marquer le début d’une longue série dont elle en est finalement restée l’unique exemplaire. Fidèle au style épuré propre au fonctionnalisme, son originalité tient à sa conception: un auvent posé sur un pilier central au-dessus des pompes se prolonge jusqu’à rejoindre le toit du bâtiment de plain-pied de la station. Tout est dans le détail: les parois extérieures sont recouvertes de carreaux verticaux de porcelaine de Meissen, une horloge intégrée dans un coin de la façade s’illumine en rouge la nuit et le toit plat descend en pente douce vers l’arrière.
L’architecte Designer le plus connu du Danemark, Arne Jacobsen (1902-1971) est devenu célèbre dans le monde entier avec son fauteuil Egg (Œuf).
Le détail La station-service de Jacobsen a été restaurée en 2003 par le bureau d’architectes Dissing + Weitling. Ses fondateurs Otto Weitling et Hans Dissling étaient autrefois employés par Jacobsen.

2. Avec sauna
Niemenharju, Finlande

La structure La route européenne 75 (E75) relie la Norvège à la Grèce en traversant plusieurs pays. En Finlande, depuis 2016, les automobilistes peuvent faire une halte digne de ce nom sur l‘E75 à l’aire de repos de Niemenharju. Outre la station-service, celle-ci abrite un restaurant offrant des spécialités locales ainsi que dix chambres d’hôtel à l’étage supérieur. Le bâtiment, compact et inondé de lumière, présente un toit aux bords largement relevés, semblant vouloir s’élever vers le ciel. Il repose sur 24 colonnes de bois, semblables à des arbres alignés dans le paysage. Leurs «branches» convergent les unes vers les autres en équerre tout le long de la voûte. La façade, peinte en noire, évoque les cabanes en rondins de la région. À l’intérieur, le restaurant invite à rester attablé et l’hôtel promet une nuit réparatrice. Presque entièrement revêtue de bois de bouleau, la bâtisse n’a rien à envier à bien des cafés de musée.
Les architectes Studio Puisto est un groupe d’architectes et de designers d’Helsinki spécialisés dans le design durable.
Le détail L’aire de repos abrite également un sauna.

3. Nouvelle vague
Madrid

La structure Elle semble tout droit sortie des années 40 ou 50! Et pour cause: il y a onze ans, le célèbre bureau d’architecture Moneo Brock s’est inspiré de cette décennie délurée, optimiste et audacieuse pour concevoir ces pavillons volontairement exubérants, arborant une structure ondulée. D’un point de vue strictement pratique, ils protègent les pompes à essence de la station de San Agustín del Guadalix des intempéries. À 30 kilomètres au nord de Madrid sur l’A1, la station a été bâtie au cœur d’un paysage vallonné. Conçus pour évoquer les formes des oiseaux ou des nuages, ses toits ondulés s’inscrivent volontairement dans le paysage. Plus modestes, le café et les caisses attenants complètent cette «installation» dans un bleu sobre.
Les architectes Connu surtout pour des projets d’envergure comme des églises, des écoles ou des musées, le studio Moneo Brock, fondé par Belén Moneo (Espagne) et Jeff Brock (États-Unis), jouit d‘une présence internationale. Les architectes ont ainsi des bureaux à Madrid et New York et collaborent avec des partenaires au Mexique et en République Dominicaine.
Le détail Les énormes poutres métalliques qui soutiennent les toits s’enfoncent dans le sol jusqu’à 15 mètres de profondeur.

4. Lumineuse
Adanero, Espagne

La structure La nuit, tel un radiateur géant, le dais de la station diffuse une lueur rouge chaleureuse et attrayante. L’éclairage rouge et blanc (tubes LED) fait écho aux couleurs du logo de la société pétrolière espagnole Cespa. En 2015, cette dernière a entièrement revu la conception de ses stations-service et s’emploie depuis à mettre en œuvre son plan architectural de manière successive, comme ici à Adanero, au cœur de l’Espagne. Le toit plat transparent et les piliers de support sont fabriqués en d’EFTE (copolymère d'éthylène-tétrafluoroéthylène), un matériau synthétique non seulement léger et recyclable mais également autonettoyant. Avec ses pompes à essence flanquées de caisses gris-rouge et de poubelles rouges, la station entièrement harmonisée aux couleurs de la société prend des allures futuristes.
Les architectes Basés à Madrid Malka + Portús arquitectos conçoivent avant tout des magasins. Cespa est la troisième société pétrolière pour laquelle ils ont développé un concept de station-service.
Le détail L’agence internationale de branding Saffron, qui a notamment créé le logo de la compagnie aérienne Vueling, et la société madrilène Aureolighting, spécialisée dans la conception de solutions d’éclairage, ont participé dès le départ à la planification de la station-essence.

5. Rétro
Matúškovo, Slovaquie

La structure Située dans le village slovaque de Matúškovo, à 60 km à l’est de la capitale Bratislava, elle pourrait dater des années 60 avec son pavillon en béton de facture brutaliste. Mais les apparences sont trompeuses: cette station-service a été construite en 2011 et réalisée par le bureau d’architecture praguois SAD pour le compte d’une chaîne de stations-service qui souhaitait renouveler son image de marque à travers la Slovaquie. Depuis, plusieurs stations ont été conçues dans le même style. Le concept: trois piliers surmontés de trois disques fusionnés, tous en béton. À l’endroit où les piliers rejoignent les disques, des anneaux lumineux, formés par une série de lampes, plongent le béton dans une lumière théâtrale une fois la nuit tombée. La boutique de la station, en forme de cube, est entièrement revêtue de bois, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Cette touche naturelle adoucit l’ensemble et crée un contraste parfait avec l’aspect brut des champignons de béton.
Les architectes L’atelier SAD a été fondé en 2002 à Prague par le trio interdisciplinaire formé par un architecte, un designer et un ingénieur. Il se consacre principalement à la conception de maisons individuelles et de restaurants.
Le détail Cette station-service a déjà remporté plusieurs prix, entre autres le Travel and Leisure Design Award.

6. Expo comprise
Bâle

La structure Faire le plein et acheter une toile? À Bâle, c’est possible: voilà dix ans que la célèbre galerie von Bartha a inauguré une salle d’exposition derrière les pompes à essence d’une station Avia. Chaque année, cinq expositions sont organisées dans cet espace de 700 m² qui abritait autrefois un garage. La galerie est dotée d’un large avant-toit noir surplombant la station et permettant aux automobilistes et visiteurs de trouver de l’ombre ou de s’abriter de la pluie. Sur les pompes, le logo rouge de la station tranche sur ce fond sombre. Le galeriste Stefan von Bartha confie que, jusqu’à présent, aucun client de la station-service n’a encore acquis spontanément une œuvre d‘art. Mais il ne faut jamais dire jamais.
Les architectes Installés à Zurich, les architectes Lukas Voellmy et Chasper Schmidlin ont transformé l’ancien atelier d’architecture Voellmy Schmidlin datant de 2008 en espace artistique. Aujourd’hui indépendants, les anciens partenaires possèdent chacun leur propre bureau: Luvo Architekten et Schmidlin Architektur.
Le détail La station-essence est située en plein cœur de la ville de Bâle, juste en face du vaste Kannenfeldpark.

7. Avec vue
Thusis, Grisons

La structure A la sortie Thusis Nord de l’A13, les architectes Iseppi/Kurath ont créé en 2008 un lieu à l’architecture hors du commun qui se distingue des autres aires de repos sur les autoroutes suisses. La station est composée de quatre «bras» qui s’étendent dans le paysage. L’espace restauration, avec ses voûtes inclinées, est entièrement recouvert de bois. Des néons créent une atmosphère urbaine et moderne. Le bar, au-dessus duquel semblent flotter des suspensions sphériques, est le point de pivot du bâtiment. Deux bras mènent jusqu‘aux restaurants avec vue sur Domleschg ainsi que sur les gorges de la Schin et de la Viamala, un troisième bras conduit à la sortie en passant par la boutique. La façade du relais est gainée de tôle métallique. Le béton est également présent sous la forme d’épais piliers supportant un toit ondulé d’une épaisseur d’un mètre. Tous rappellent dans leur forme le panorama majestueux des montagnes environnantes.
Les architectes Originaires de Thusis, Ivano Iseppi et Stefan Kurath ont réalisé de nombreux projets touristiques dans la région ces dernières années, notamment l’office de tourisme de la gorge de la Viamala.
Le détail Des spécialités régionales sont en vente dans la petite boutique de la station-service.

8. Mythique
Amboy, Californie

La structure Toutes les stations-service n’ont pas leur article Wikipédia mais le Roy’s Motel & Café à Amboy en Californie peut s’en vanter et même se targuer d’être, dans le désert de Mojave, l’une des haltes les plus populaires sur la route 66. Ouverte et agrandie dans les années 50, cette station-service fait battre les cœurs des amoureux du milieu de siècle. Une énorme enseigne lumineuse incite les automobilistes à s’arrêter et à entrer dans le pavillon de style moderne avec ses piliers bleus et sa façade en verre. S’ils le souhaitent, ils peuvent passer la nuit dans l’une des mini-maisons blanches en rang d’oignons près de la station. Le Roy’s est l’exemple le plus emblématique de l‘architecture Googie. Empreinte de futurisme, elle prit son essor en Californie après la Seconde Guerre mondiale, à la faveur d’une industrie automobile et pétrolière prospère. De simples stations-service ont donné naissance à des ensembles entiers de bâtiments pour accueillir les voyageurs et leur offrir la possibilité de se distraire et de se reposer.
L’architecte C’est Roy Crowl (1977) qui a ouvert et progressivement agrandi cette station-service légendaire. Le nom de l‘architecte chargé de la réalisation n’est toutefois pas connu.
Le détail Dans les années 50, le Roy’s employait jusqu‘à 70 collaborateurs, soit 10% des habitants d’Amboy.

9. Avec MacDo
Batumi, Georgie

La structure La Géorgie est un pays en pleine mutation qui attire les investisseurs, en témoignent les constructions érigées ces dix dernières années. La station-service conçue par Giorgi Khmaladze illustre l’architecture expressive actuellement très en vogue. De loin, le pavillon en verre aux formes géométriques triangulaires fait penser à un oiseau au bec pointu. Le clou: d’un côté, un McDonald’s, de l’autre, là où le toit s‘élève vers le ciel, des pompes à essence. Située au centre de Batumi, la deuxième ville la plus grande de Géorgie, cette station-service s’assimile à une sculpture immédiatement reconnaissable, composée d’un bâtiment flanqué de plusieurs bassins d’eau qui se reflètent en partie sur la façade.
L’architecte Giorgi Khmaladzde est l’une des figures de proue de la nouvelle architecture géorgienne. Son bureau travaille actuellement à la planification de l’ambassade iraquienne à Tiflis.
Le détail Le toit abrite une terrasse à ciel ouvert végétalisée avec des places assises pour les clients du McDonalds.

10. De verre
Orival, France

La structure L’aire d’Orival en Belgique prouve qu’il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes pour inciter les automobilistes à s’arrêter. Remarquable d’élégance et de sobriété, le bâtiment, long et étiré, est constitué en grande partie de verre, un matériau inhabituel pour une station-service. À la croisée de Bruxelles et Paris sur l’E19, il enjambe les deux côtés de la route comme un pont. Orival est un exemple réussi de l’architecture du début du nouveau millénaire, qui parie sur le verre et les constructions en acier apparent. Comme au Centre Pompidou de Paris, l’intérieur du bâtiment se laisse deviner de l‘extérieur à travers la façade en verre. L’étage supérieur du «tube» abrite un restaurant vaste et lumineux au plafond peint. Situé directement au-dessus de la route, il offre de nombreuses places assises le long de la façade vitrée.
Les architectes Philippe Samyn and Partners est un bureau d‘architecture et d’ingénierie sis à Bruxelles, fondé par l’un des architectes les plus connus de Belgique pour ses constructions monumentales en bois et en verre dans les années 90.
Le détail La station-service d‘Orival est un lieu à vocation culturelle. Des sculpteurs locaux exposent régulièrement leurs œuvres sur l’aire de pique-nique et dans les parcs aux alentours.

Retrouvez votre magazine Encore! sur www.encore-mag.ch (Encore!)

Créé: 26.05.2018, 13h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

CarPostal franchit la ligne, paru le 16 juin
(Image: Valott) Plus...