Ils inventent la Google Map de l’Antiquité

HistoireLe projet ORBIS, développé par l’Université californienne Stanford, permet de comprendre l’extraordinaire réseau de communication tissé par l’Empire romain au IIIe siècle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une Google Map de l'Empire romain? C’est le défi relevé par l’Université californienne Stanford. Le résultat, il faut l'avouer, est extrêmement ludique.

La carte animée ORBIS permet de découvrir les voies de communications du IIIe siècle. Tout comme dans son modèle contemporain, les internautes peuvent y introduire un itinéraire entre deux villes.

Le modèle propose en tout 751 destinations. Des villes, 268 ports, mais aussi des passages montagneux. Le tout fait 10 millions de kilomètres carrés, sur un réseau routier de 84'000 km comprenant plus de 900 routes maritimes et fluviales.

Pour réaliser cet incroyable projet, des historiens, géographes et informaticiens passionnés ont dû récolter de nombreuses informations sur l’époque. Par souci d'authenticité, quatorze modes de transports différents sont ainsi répertoriés, à l'instar des chaises à porteurs, des animaux (dos d’ âne, dos de mule, cheval, chars à bœufs, caravane de chameau...) ou encore, simplement à pied.

Les itinéraires proposés tiennent compte du mois en cours, et donc par exemple des courants marins et de l'état des voies alpines - rendues quasi impraticables durant l’hiver - pour calculer le nombre de jours nécessaires à un déplacement. Le coût d’un tel voyage est aussi donné.

Au final, à cliquer partout et introduire des destinations aussi pittoresques que Lousonna (Lausanne), Penne Locos (Villeneuve), Geneva (Genève) et Vivesco (Vevey), mais aussi des points de chute prestigieux tels que Londinium (Londres), Lutetia (Paris), Carthago (Carthage) et Constantinopolis (Istanbul), on se dit que l'invention aurait été fort utile à l'Empire pour gérer son vaste territoire, alors étendu sur trois continents. (nxp)

Créé: 15.06.2012, 11h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.