La samba, presque un sport olympique

CarnavalCet été, Rio accueillera les JO Une excuse toute trouvée pour se mettre au rythme carioca dès samedi au Musée olympique.

18 membres de l’Estação Primeira de Magueira, l’une des écoles de samba les plus réputées de Rio, passeront directement de leur char en plein carnaval carioca pour venir animer des ateliers samba et percussions à Ouchy ce week-end.

18 membres de l’Estação Primeira de Magueira, l’une des écoles de samba les plus réputées de Rio, passeront directement de leur char en plein carnaval carioca pour venir animer des ateliers samba et percussions à Ouchy ce week-end. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vous avez renoncé à revêtir vos plus belles plumes au Brésil à cause de la menace du virus Zika et les confettis mouil­lés des carnavals suisses vous dépriment? Alors vous devriez retrouver le sourire ce week-end au Musée olympique de Lausanne, qui a carrément fait venir le Carnaval de Rio aux bords du Léman. L’occasion de lancer sept mois de festivités auriverde, avec pour point d’orgue les Jeux olympiques de Rio, du 5 au 21 août, et une nuit blanche inédite pour assister tous ensemble à la cérémonie d’ouverture.

En effet, le musée met le «Cap sur Rio» en déclinant plusieurs présentations différentes du Brésil d’aujourd’hui: carnaval, culte du corps, Championnat d’Europe de capoeira (le 10 juillet), mais aussi expositions d’artistes cariocas contemporains, dont les œu­vres sont exposées pour la première fois en Suisse.

Fusion de la fête et du sport

L’exposition commence d’ail­leurs à l’extérieur en gravissant les marches du parc Olympique, investi pour l’occasion par les étranges petites bêtes de l’artiste Felipe Barbosa, qui accompagnent le visiteur pour rencontrer les athlètes qui ont fait l’histoire du sport brésilien. Dans le musée, on se familiarise ensuite avec la candidature de Rio et la ville qui se transforme pour accueillir les Jeux de la XXXIe Olympiade.

Mais ce week-end, place à un échauffement plein d’énergie et de couleurs, qui se fera au rythme des percussions traditionnelles et au son de la samba et de la bossa-nova pour une parfaite fusion de la fête et du sport.

Deux films de Georges Gachot permettront aux visiteurs de s’immerger dans le monde de la musique brésilienne. Changement de rythme à l’heure du brunch, forcément tropical, accompagné d’un concert de bossa-nova d’Octavio Liochi.

L’après-midi, on part à la rencontre de la journaliste Denise Barra Devillaire, qui nous dira tout sur le plus grand événement annuel de Rio au-delà des plumes et du strass. Place ensuite au cours pratique, sous la direction de Marcio Perrota, le boss de l’Estação Primeira de Mangueira, l’une des plus grandes écoles de samba, créée en 1928, dont 18 membres seront présents à Ouchy, débarqués directement du Sambadrome pour animer des ateliers samba et percussions hauts en couleur et en déhanchés.

Créé: 10.02.2016, 15h31

Pratique

Lausanne, Musée olympique
«Cap sur Rio», jusqu’au di 25 sept.
Programme du week-end:
sa 13, 10h30, projection du film Maria Bethânia, Música é perfume, de Georges Gachot;
di 14, 10h30, projection du film O Samba, de Georges Gachot;
sa et di, 11h, brunch-concert avec Octavio Liochi; 15h, Le Carnaval de Rio pour les nuls, présentation de?Denise Barra Devillaire, avec la?participation de l’Estação Primeira de Mangueira; 16h, atelier de percussions et de samba.
Le programme «Cap sur Rio» est gratuit. Seule l’exposition permanente reste payante. Rens: 021 621 65 11.
www.olympic.org/musee

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.